"La pouponnière" de Caen : immersion au cœur d'un foyer d'accueil pour les enfants de la naissance à 6 ans

durée de la vidéo : 00h01mn36s
Une coproduction Paper Moon Films et France Télévisions ©Un film de Julie Lerat-Gersant

La pouponnière de Caen est une structure d'accueil d'urgence pour les enfants en danger placés sous ordonnance judiciaire et confiés au service de l'Aide Sociale à l'Enfance. Dans ce foyer, ils sont 38 enfants âgés de 0 à 6 ans. Jour et nuit, une équipe de 50 personnes se relaie à leurs côtés.

À l'écran, un nouveau-né... une femme lui donne le bain et l'appelle tendrement par son prénom : Victoria. Cette femme fait partie de l'équipe pluridisciplinaire de la pouponnière de Caen, chargée de veiller sur des enfants dont la situation familiale préoccupante a conduit à une séparation.

Plus tard, trois autres membres de l'équipe, dont la psychologue, reviennent sur l'audience concernant la toute petite fille qui vient d'avoir lieu :

"Levée du placement hier, retour à domicile à 18h30 - 19h.

La juge a bien dit que le foyer pouponnière souhaitait le maintien du placement. 

Les parents étaient quand même dans la reconnaissance de l'insalubrité de leur logement, pas de leur propre problème d'hygiène à eux, mais de l'insalubrité de leur logement.

On a obligation de la laisser repartir.

Extrait du documentaire "La pouponnière" de Julie Lerat-Gersant

Je leur ai juste rappelé que nous, on n'était pas juges, qu'on était inquiets de la situation et que j'ose espérer que ça puisse servir d'avertissement et qu'on n'ait pas à les revoir dans un autre cadre.

Après, ils sont repartis, ils ont remercié l'équipe... bon voilà. Le départ s'est fait, l'audience a eu lieu... et on n'est pas juges."

Réalisé par Julie Lerat-Gersant, le documentaire "La pouponnière" nous immerge dans le quotidien de ce lieu de vie qui protège des enfants de 0 à 6 ans en danger. Ils restent en moyenne 18 mois. Les équipes sont confrontées au paradoxe d’incarner une stabilité matérielle et émotionnelle, mais provisoire. 

La pouponnière, c'est un foyer, un relais... et un drôle de bâtiment, inauguré en 2022. Un bâtiment en forme de fleur avec plusieurs pétales, aménagés selon les tranches d'âge. Chaque pétale étant composé d'une pièce de vie, d'une salle de bain, de chambres et d'une pièce réservée aux éducateurs. Il y a aussi un appartement, où les familles peuvent passer plusieurs nuits pour tester les retours à domicile.

"Une place est toujours laissée aux parents. Mais toutes les décisions sont prises dans l'intérêt supérieur de l'enfant" : la cinéaste Julie Lerat-Gersant, repérée au cinéma avec son premier long-métrage, "Petites", était l'invitée du 12/13 de France 3 Normandie Caen ce lundi 6 mai 2024.

Julie Lerat-Gersant est venue d'abord sans caméra, rencontrer l'équipe et les enfants. Puis, elle a présenté aux petits sa caméra : ils ont joué avec, se sont habitués... La réalisatrice a alors pu pénétrer dans cet endroit si singulier pour nous livrer un documentaire très délicat.

Que l'enfant ait trois jours, trois mois, trois ans... l'équipe est là pour poser des mots. Pour libérer sa parole. Il n'y a aucun tabou. Tous les sujets sont évoqués, même quand l'enfant est tout petit, même quand il a trois jours.

Julie Lerat-Gersant

Réalisatrice du documentaire "La pouponnière"

"La pouponnière", un documentaire de Julie Lerat-Gersant à découvrir ce jeudi 9 mai 2024 à 22h50 sur France 3 Normandie et quand vous voulez, pendant un mois, sur notre plateforme france.tv.