• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

SM Caen : réaction attendue face à Dijon

Patrice garande promet une réaction de ses joueurs face à Dijon / © Pierre-Marie Puaud / France 3 Normandie
Patrice garande promet une réaction de ses joueurs face à Dijon / © Pierre-Marie Puaud / France 3 Normandie

Après une prestation inexplicable mardi soir à Lille, les Caennais qui occupent la dix-huitième place du classement n'ont d'autre alternative que de l'emporter face à des Dijonnais qui, eux aussi,  jouent leur maintien en Ligue 1.

Par Pierre-Marie Puaud

Au sortir du terrain, après la lourde défaite 4-2 concédée face à Lille, Patrice Garande avait, une fois n'est pas coutume, haussé la voix. "Si on continue comme ça, on y va tout droit !". L'entraîneur avait fustigé le comportement de ses joueurs qui étaient apparus presque tétanisés : "Je commence à être agacé et énervé par les différences d'un match à l'autre. Je commence à être fatigué par ce manque d'investissement de motivation. On peut être à certains moments très investis comme contre Guingamp. Là ce soir c'est juste pas possible. On ne peut pas avoir ce comportement dans notre situation face à une telle équipe. On a tout fait pour les mettre en confiance !"

Trois jours après ce voyage dans le nord, Patrice Garande n'a pas un mot à enlever à ses déclarations d'après-match. Mais il veut redire sa foi en son équipe : "Je n'ai pas perdu confiance dans les qualités de ce groupe. Faut pas croire que les joueurs s'en foutent et qu'ils passent à autre chose. Non, ils sont déçus". Et l'entraîneur de prendre les paris : "Ils ont tous envie de réagir, ils sont très soudés, presque impatients d'être au coup d'envoi. Je sais très bien qu'ils seront là. Ce n'est pas une garantie de gagner le match. Mais j'ai au moins une certitude qu'on aura des garçons qui vont se battre de la première à la dernière minute. Tout ce qu'il n'y a pas eu à Lille..."
© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Face à Dijon, ce vendredi soir (20h45 au stade d'Ornano), les Caennais seraient bien inspirés de joindre à la manière le résultat. Le Stade Malherbe pointe à la dix-huitième place. Les Dijonnais comptent seulement un point d'avance : une victoire permettrait de distancer un adversaire direct. Mais la partie ne sera pas simple à négocier : "A Dijon, il y a un état d'esprit, souligne Patrice Garande. Ce sont des gens qui se battent. Ils ne lâchent jamais rien. Devant, ils ont des attaquants qui posent des problèmes à pas mal de monde. En plus de ça, ils viennent de faire un truc contre Monaco. Cette équipe va venir là pour faire un résulat".

La conférence de presse de Patrice Garande et Ronny Rodelin :

 

Sur le même sujet

Le chantier de l'hôtel Hilton face au port de plaisance du Havre est enfin lancé

Les + Lus