Covid-19 : un couvre feu pourrait s'appliquer dans tout le Calvados à partir de ce weekend

Le Premier ministre doit s'exprimer ce jeudi à 17 heures pour annoncer de nouvelles restrictions. Selon nos information, une quarantaine de départements pourraient passer en "alerte maximale". Parmi eux, le Calvados.

Le couvre feu est déjà en vigueur en île de France et dans huit métropoles comme ici à Saint-Etienne, ou à Rouen en Normandie.
Le couvre feu est déjà en vigueur en île de France et dans huit métropoles comme ici à Saint-Etienne, ou à Rouen en Normandie. © PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP
Mise à jour : Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi soir que le couvre-feu était imposé dans 54 départements. Parmi eux, le Calvados et la Seine-Maritime, où, jusqu'à présent, seul la métropole de Rouen était concernée. Voir le détail ci-dessous.



Le dernier point épidémiologique publié ce mardi soir par l'Agence Régionale de Santé de Normandie était loin d'être encourageant pour les jours à venir. Le lendemain, le directeur de l'ARS, Thomas Deroche, indiquait :"On est dans un renforcement assez net de la circulation du virus, avec une augmentation du nombre de cas positifs de l'ordre de 40%. Ce ne sont pas des ordres de grandeurs qu'on connaissait jusqu'à présent." Parmi les territoires les plus impactés, l'agglomération de Rouen, déjà placée la semaine dernière en alerte maximale. Le professeur Bertrand Dureuil, chef du service de réanimation du CHU de Rouen n'hésitait pas à parler de "bouillonnnement du virus". Mais d'autres métropoles normandes suscitaient l'inquiétude des professionnels de santé, Le Havre et Caen.
Selon nos confrères de Ouest-France, les maires de Caen et d'Hérouville, Joël Bruneau et Rodolphe Thomas, auraient plus que laissé entendre ce jeudi matin, en marge de la visite d'Emmanuelle Wargon, secrétaire d'état au logement, le passage de l'ex capitale bas-normande en "alerte maximale" synonyme d'établissement d'un couvre-feu.

Selon nos informations, c'est tout le Calvados, comme une quarantaine de départements, qui pourrait ce jeudi soir écoper de ce classement. Un couvre-feu serait mis en place ce samedi 24 octobre à partir de minuit (de 21 heures à 6 heures). Les bars et débits de boisson seraient fermés toute la journée. Les restaurants devraient quant à eux fermer leurs portes à partir de 21 heures. Enfin, tout rassemblement de plus de six personnes sur la voie publique serait interdit.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société