Calvados : début des travaux pour la prochaine aérogare de Deauville

Les travaux de la prochaine aérogare de l'aéroport Deauville-Normandie ont commencé ce jeudi 14 janvier. Le nouveau bâtiment devrait ouvrir ses portes en avril 2022.

Une représentation de l'intérieur de la prochaine aérogare de l'aéroport Deauville-Normandie, qui doit voir le jour en 2022.
Une représentation de l'intérieur de la prochaine aérogare de l'aéroport Deauville-Normandie, qui doit voir le jour en 2022. © Jacques Ferrier

La première pierre de la nouvelle aérogare de l'aéroport de Deauville-Normandie a été posée, ce jeudi 14 janvier. La nouvelle infrastructure devrait ouvrir ses portes en avril 2022, pour le lancement de la saison estivale.

Le bâtiment s'étendra sur près de 3 800m2 à côté de l'ancienne aérogare. En tout, le projet est estimé à 9,5 millions d'euros, dont 95 % sont financés par la Région Normandie et 5 % par la ville de Deauville.

Un ensemble architectural

Le cabinet Jacques Ferrier Architecture (rénovation du Collège de France, siège de la Région Île-de-France, Cité de la Voile à Lorient...) a dessiné tous les plans. D'après le communiqué de presse, il "a souhaité intégrer le nouveau bâtiment dans le paysage normand avec l’utilisation de bois d’essences de la région et de matériaux naturels afin de réduire l’empreinte carbone de l’aérogare tout en améliorant et en optimisant les conditions d’accueil des passagers."

Un parc photovoltaïque doit également voir le jour à proximité. Les instigateurs de ce nouveau projet ont voulu une gare au goût du jour : plus écologique, plus moderne mais aussi dotée de grands espaces d'accueil pour l'aviation privée.

De grandes stars du cinéma défilent, chaque année au mois de septembre, à l'occasion du festival du cinéma américain de Deauville. Johnny Depp, Harrison Ford, Clint Estwood et tant d'autres grands noms du cinéma sont passés par l'aéroport de Deauville. Tout un salon d’accueil propre à l’aviation privée doit être installé.

L’aérodrome d’abord municipal de Deauville – Saint-Gatien a été inauguré en 1931 et est aussi très réputé pour le transport de chevaux qui a beaucoup augmenté ces dernières années.

"Le trafic commercial représentait 134 621 passagers en 2019 et a chuté de 90 % avec la crise sanitaire en 2020", précise le communiqué.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie travaux publics