Elisabeth Borne de retour dans le Calvados : "Je vais revenir régulièrement dans les prochaines semaines et les prochains mois"

Publié le Mis à jour le

La Première ministre est de retour ce vendredi 15 juillet dans le Calvados, à Houlgate et Bonnebosq pour un déplacement sur le thème des vacances et de la sécurité. Cette visite marque également son retour dans un département où elle a été élue députée lors des dernières législatives. Elisabeth Borne redit son envie de venir régulièrement dans la sixième circonscription.

Un bain de soleil et un bain de foule, c'est ce qui attendait Elisabeth Borne ce vendredi 15 juillet à Houlgate. Mais pas de bain de mer pour la Première ministre, malgré les fortes chaleurs estivales. Au programme de cette visite dans le Calvados, une rencontre avec tous ceux qui assurent la sécurité des vacanciers dans cette station balnéaire : des agents de la police nationale, des sapeurs-pompiers du SDIS, des sauveteurs CRS et des bénévoles de la SNSM. "De fin juin à mi-septembre, on va multiplier la population entre 8 et 12. On peut passer de 1800 habitants à quasiment 20, 21 0000. Les grands weekends, 14 juillet et 15 août, on peut atteindre 25 000 personnes", rappelle Olivier Colin, le maire d'Houlgate, "Il faut gérer tout ça."

Du côté du gouvernement, pas d'inquiétude quant à la saison estivale 2022. Ni d'annonces particulières à faire sur le sujet. Une simple visite de courtoisie. "J'ai voulu venir saluer tous ceux qui s'engagent pour que nos compatriotes puissent passer des vacances sereines. Que ce soit les policiers, les gendarmes, les pompiers, les sauveteurs. Que ce soit des professionnels ou des réservistes ou des volontaires", explique Elisabeth Borne, "Évidemment, on renforce la présence de toutes ces équipes dans les zones touristiques pour tenir compte de l'affluence et ils sont tous mobilisés. Je souhaitais les en remercier.

Autre temps fort de cette visite dans le Calvados, un déplacement dans le Pays d'Auge, à Bonnebosq pour rencontrer les gendarmes de la brigade mobile de proximité. Quatre militaires sillonnent désormais sept communes du secteur à bord d'un camping-car à la rencontre des habitants. Ils peuvent notamment recevoir des dépôts de plainte dans leur véhicule. "Il y a dans les zones rurales l'impression que la sécurité s'éloigne, que les forces de l'ordre sont moins présentes", constate la Première ministre, "Avec cette brigade mobile, c'est l'occasion d'aller à la rencontre des habitants, d'écouter leurs inquiétudes mais aussi de leur donner les bons réflexes pour se protéger. Je pense que c'est une démarche qui est très intéressante et qui pourrait se démultiplier pour rassurer la population sur la présence des gendarmes. Et puis d'écouter leurs inquiétudes, y répondre et en tenir compte aussi dans l'organisation, dans l'ajustement des modalités d'intervention.

"J'ai eu un agenda assez chargé depuis l'élection"

Cette visite marquait également le retour d'Elisabeth Borne dans le Calvados, un territoire qu'elle a beaucoup arpenté durant la dernière campagne des législatives. Le soir de son élection dans la sixième circonscription, elle avait promis de revenir régulièrement, bien qu'elle ait laissé son siège à son suppléant  Freddy Sertin. Une promesse qu'elle compte tenir, nous a-t-elle affirmé ce vendredi.

"Je vous confirme que je vais passer dans ma circonscription", a assuré Elisabeth Borne, "Ça me tenait évidemment à cœur de pouvoir revenir dans ma circonscription. J'ai eu un agenda assez chargé depuis l'élection : il y a eu une déclaration de politique générale, une motion de censure donc tout ça m'a beaucoup occupée. Mais dès que je peux, je reviens dans cette sixième circonscription du Calvados. Je voudrais d'abord remercier tous les électeurs qui ont voté pour moi et mon suppléant Freddy Sertin. J'aurai l'occasion de rencontrer tout à l'heure les militants, tous mes soutiens et je veux évidemment les remercier pour leur engagement dans le cadre de la campagne. C'est l'occasion de le faire aujourd'hui. Mais au-delà, je l'ai dit et je le ferai, je souhaite vraiment revenir régulièrement dans la circonscription, avoir des permanences aussi avec mon suppléant parce que je pense que c'est très important de rester au contact des Françaises et des Français, des élus, des chefs d'entreprise pour entendre leurs difficultés. Dans les prochaines semaines et dans les prochains mois, je souhaite revenir régulièrement."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité