Elisabeth Borne siégera bien à l'Assemblée Nationale comme députée du Calvados

Lors de la cérémonie de passation de pouvoir avec Gabriel Attal, nouveau Premier ministre, Elisabeth Borne a confirmé qu'elle occuperait bien son siège à l'Assemblée Nationale.

Désormais relevée de ses fonctions à Matignon, Elisabeth Borne entend bien tenir son rôle de députée du Calvados. Élue en juin 2022 dans la 6e circonscription du département, elle avait jusqu'alors laissé sa place dans l'hémicycle à son suppléant Freddy Sertin. 

Ce mardi 9 janvier, devant le perron de Matignon, a eu lieu la passation de pouvoir entre la Normande et Gabriel Attal, son successeur au poste de Premier ministre. Lors de son discours officiel, Elisabeth Borne a d'abord exprimé toute ma "reconnaissance au président de la République, qui m'a fait confiance en 2017".

"Je serai bientôt l'une d'entre eux"

Celle qui sera restée 602 jours à la tête du gouvernement s'est ensuite déclarée "fière d'avoir servi le pays et les concitoyens en tant que ministre, puis Premier ministre. Dans son discours, elle a aussi témoigné de sa "reconnaissance envers l'équipe gouvernementale qu'elle a dirigé, qui a poussé avec force et détermination les réformes nécessaires".

 

Elisabeth Borne a aussi tenu à saluer les parlementaires de la majorité présidentielle, confrontés selon elle "aux attaques les plus brutales". Elle a aussi affirmé qu'elle serait "bientôt l'une d'entre eux", affirmant ainsi qu'elle siégerait à l'Assemblée nationale en sa qualité de députée. 

Une période de latence d'un mois

Pour conclure cette cérémonie de passation de pouvoir, la désormais ex-Première ministre a porté un message envers les femmes, "l'avenir nous appartient", et un autre à vocation sociale et de méritocratie. "Il reste du chemin pour que quelqu'un, quel que soit son milieu social, son origine, ait toutes ses chances grâce à son mérite et son talent". 

Comme il est de coutume, l'élue normande devrait observer une période de latence d'environ un mois avant de rejoindre les bancs parlementaires. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité