Cet article date de plus de 4 ans

Gendarmes et douaniers, main dans la main, au péage de Dozulé

De puis l'instauration de l'état d'urgence, les opérations de "contrôle de flux" se multiplient sur les axes routiers. L'une d'entre elles s'est déroulée ce mercredi soir au péage de Dozulé.
C'est une opération "surprise" de grande ampleur qu'ont mené ce mercredi soir les forces de l'ordre sur l'autoroute A 13. Une soixantaine d'agents, des douanes et de la gendarmerie, ont été déployés de Beuzeville à Dozulé avec 7 sorties sous surveillance.

Ce type de "contrôle de flux" est devenu courant depuis l'instauration de l'état d'urgence en France. Au point que les usagers de la route semble s'y être habitués. "Globalement, de façon très régulière en réalité, les contrôles se passent bien, les personnes se prêtent de bonne grâce aux contrôles des services de gendarmerie, de police et des douanes", note le colonel Bruno Bresson, commandant de la gendarmerie Normandie.

Au total, ce sont 174 personnes qui ont été contrôlées durant cette opération. 120 grammes de produits illicites (dont 70 grammes de cocaïne) ont été saisis. Une personne a été placée en garde à vue.



Reportage de Rémi Mauger et Matthieu Bellinghen
Intervenants:
- Serge Duyrat, directeur régional des douanes Caen
- Colonel Bruno Bresson, commandant gendarmerie Normandie

durée de la vidéo: 01 min 24
Gendarmes et douaniers, main dans la main, à Dozulé

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays d'auge sécurité société autoroute économie transports