Le SDIS 14 sortie de crise limitée : la base signe un protocole mais pas les officiers

Pour la première fois, les officiers affichent leur colère : ce jeudi matin, ils ont retiré leurs insignes  de gradés et les ont remis au président du SDIS 14. Un acte de contestation qui ne peut pas rester au stade de la symbolique. Le ras-le-bol est profond dans les casernes du Calvados. 

C'est un conseil d'Administration agité qui s'est tenu ce jeudi 19 décembre 2019, alors que le SDIS14 pensait présenter sa sortie de conflit avec la base. 

Les officiers qui sont entrés en discussion avec leur hiérarchie, il y a un mois, sur les mêmes revendications : manque de moyens, de reconnaissance, d'avancement et perspective, sont en colère. C'est une première historique. Et ils comptent bien le faire savoir. 

Ce 19 décembre, en conseil d'administration, ils sont entrés dans la salle pour remettre symboliquement leurs insignes d'officiers au président du Sdis14 : 
 
 

 

Protocole  signé le 16 décembre avec les pompiers



Alors que le conflit dure depuis de longs mois avec la base. Le service communication du SDI14 annonçait pourtant lundi soir la signature d'un protocole d’accord entre Xavier Charles, le président du Sdis 14, et l’intersyndicale des sapeurs-pompiers de catégorie C.
"La signature de ce protocole met un terme à la grève locale entamée le 15 novembre dernier et acte des engagements du SDIS 14 sur les années 2020/2021/2022 en matière de taux d’IAT, de recrutements, d’avancements de grade, d’effectifs opérationnels sur l’agglomération caennaise."

Des indemnités, des avancements et l'embauche de 30 pompiers professionnels seraient inscrits dans l'accord.

Un accord qui ne concerne donc pas les officiers, entrés en grève de leur côté.