Sexe: la Normandie est-elle la région la moins portée sur le sexe?

Les Normands fréquenteraient moins les sites pornographiques mais utiliseraient aussi moins de Viagra! / © @maxpp
Les Normands fréquenteraient moins les sites pornographiques mais utiliseraient aussi moins de Viagra! / © @maxpp

Sur la Toile, c'est la concurrence de sondages ô combien sérieux (!) sur la sexualité des normands. Tout s'écrit! Un jour, les normands sont des amants hors normes, le lendemain, ils sont relégués derniers de la classe. Petit tour d'horizon sur la question avec une sexologue. 

Par Stéphanie Potay

Peut-on vraiment parler de pratiques sexuelles qui seraient spécifiques à une région de France? Apparemment, oui, c'est ce qu'on découvre en se baladant sur internet... On tombe sur une série de sondages qui se font l'écho de caractéristiques normandes en la matière. Ainsi, dans un récent sondage commandé par le site Weromantic, la Normandie se classe bonne dernière ! On y consommerait peu de viagra, on y trouverait aussi peu de clubs libertins, les Normands seraient peu portés sur la consultation de sites pornographiques. Attention, le camembert jouerait un rôle non négligable avec des vertus réputées aphrodisiaques...Et selon le site ultrasérieux ( !!!!) Camping-and-co  mené auprès de 2 800 internautes, les Normands multiplieraient les rapports sexuels en période de vacances avec trois à six étreintes par semaine...

Reportage Stéphanie Potay- Franck Bodereau- Charles Bézard: 

dossier les normands et le sexe

Des vibromasseurs 24/24 à Ouistreham et des soirées sexe sur la côte 

Isabelle Lebertre est sexologue et elle a trois cabinets, deux en Normandie, à Caen et Pont-L'évêque et un Paris. " La grande ville propose d'avantage d'ouverture, est traversée par des courants de pensées variées. Ici, nous sommes sur un territoire de villes de taille moyenne, de petites villes et de hameaux...En même temps ici, il y a a la forêt, la mer...C'est une autre respiration"...

mister bean gif


Les Normands seraient plus attachés à une certaine discrétion...Peut-être est-ce pour ça que l'une des pharmacies de Ouistreham (14) a vu sa clientèle récemment augmenter...Elle est en effet l'un des seules à vendre à côté de pansements et autres produits d'usage un vibromasseur achetable 24/24 grâce à un guichet automatique. 

Uberisation du sexe

Quant on interroge Bruno Lemeray, gérant du club libertin " Le Beluga"  à Ifs dans le Calvados (14), sur une éventuelle spécificité normande, il s'inscrit en faux.  " J'ai tenu plusieurs clubs en France et j'en fréquente un peu partout en temps que client. Je peux vous dire qu'il n'y a pas de différence de pratiques entre un normand et un breton. Si on devait noter des caractéristiques, on pourrait dire que c'est peut-être plus exhib' dans le sud-est, m'as-tu-vu, tout le monde connaît le Cap d'Agde...". Ce même Bruno Lemeray déplore la " concurrence de soirées privées qui se développent sur la côte du Calvados." Des soirées qui s'organisent sur Internet sans passer par la case TVA et charges diverses incombant à un  établissement professionnel qui garantit une sécurité des clients. Comme une uberisation du sexe, à la campagne. 

sexologue 1

 " Ce qui est très différent, ce sont les pratiques en fonction des nationalités...Les Belges et les Allemands sont beaucoup plus libérés et libertins que les français qui sont beaucoup plus coincés...".  Bruno Lemeray, gérant du club libertin Le Beluga. 






Pour la sexologue Isabelle Lebertre, ces sondages sur Internet relève de "l'excitation". Internet plus largement participe à la "marchandisation" des corps. 

itw 2 sexologue

" L'érotisme n'est pas vendeur, l'érotisme demande du talent, du temps...L'érotisme, c'est le contraire de cette pulsion sexuelle qui ne serait pas humanisée". Isabelle Lebertre, sexologue. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus