Cet article date de plus de 3 ans

Des centrales EDF de Seine-Maritime bientôt fermées ?

Premières réactions après l'annonce de Nicolas Hulot. Le ministre de la transition écologique a déclaré vouloir fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaires
La centrale nucléaire EDF de Paluel (Seine-Maritime) - Archives
La centrale nucléaire EDF de Paluel (Seine-Maritime) - Archives © France 3 Normandie
Afin de réduire, dans la production d'électricité,  la part du nucléaire à 50%, le ministre de la transition a annoncé lundi dernier (10 juillet 2017) sur la radio RTL que

pour atteindre cet objectif on va fermer un certain nombre de réacteurs, et pas un seul réacteur ! 


Si la liste des réacteurs visés n'est pas (encore) communiquée, en Seine-Maritime, les centrales nucléaires de Paluel et de Penly peuvent être concernées.  Une hypothèse qui hier (mardi 11 juillet 2017) faisait réagir. Pour le syndicat CGT de Paluel une fermeture de réacteur serait une décision aberrante. Surtout compte tenu des millions d'euros investis.
Autre son de cloche au collectif "Stop EPR", où, si on salue l'annonce, on s'interroge sur la mise en pratique d'une telle décision, jugée peu réaliste.

Pas de commentaires du côté d'EDF, ni Paluel, ni à Penly.


VIDEO : le reportage de la rédaction de France 3 Normandie
durée de la vidéo: 01 min 40
Paluel et Penly dasn le collimateur ?

Incertitude également au Havre quant à l'avenir de la centrale électrique EDF, qui elle fonctionne ...au charbon. A suivre .


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement société transition énergétique énergie