• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Cidre normand : le cru 2018 devrait être exceptionnel vu sa teneur en sucre

© erwandeminiac
© erwandeminiac

L'été sec et ensoleillé que l'on vient de traverser va se ressentir dans nos verres : la récolte des pommes à cidre a commencé. Certes, elles sont petites et précoces mais très sucrées. De quoi faire pétiller nos papilles de bonheur. Le 2018 promet une belle longueur en bouche. 

Par Alexandra Huctin

La récolte a commencé avec trois semaines d'avance. Et dans les vergers normands, on se frotte les mains : certes la pomme de 2018 est petite mais elle a pu se dorer au soleil de tous les cotés et se gonfler en sucre. 
Résultat les premiers jus filtrés sont savoureux, long en bouche, comme nous l'explique ci-dessous Tomas Pelletier, président d'Unicid :

Avec le densimètre on peut mesurer la quantité de sucre. Et on voit tout de suite qu'elle est importante cette année. Ce qui nous donne des arômes prometteurs, riches grâce aux pommes bien mûres que l'on récolte. Et ce goût long en bouche va être plaisant

 
Cidre : Une cuvée 2018 très prometteuse
 

Après 4 années de pluie, une météo 2018 porteuse


Les conditions météo ont été optimum avec ce qu'il faut de chaleur et de pluies d'orage. En revanche, si elles sont bien sucrées grâce au soleil, les pommes ont moins de jus (par manque d'eau): soit à peu près 15 % de moins pour cette campagne 2018.
Mais peu importe la quantité la qualité est au rendez-vous. Un millésime à ne pas manquer. 
Aujourd'hui, la Normandie produit 40 à 45% du volume de cidre français. 

Pour revoir tous les fondamentaux de la fabrication du cidre : de la pomme au cuvage, jusqu'à la mise en bouteille et même vous documenter sur l'alambic et la distillation de l'eau de vie, relire l'article ci-dessous : 
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus