Confinement : lunettes cassées, plus de lentilles... puis-je me rendre chez mon opticien ?

Vos lunettes sont cassées, votre vue a changé ou vous n'avez plus de lentilles de contact. Avec le confinement la plupart des opticiens sont fermés mais certains proposent un service minimum en cas d'urgence. Découvrez notre carte interactive.
La plupart des opticiens sont fermés mais certains ouvrent pour dépanner.
La plupart des opticiens sont fermés mais certains ouvrent pour dépanner. © Radio France/Maxppp

Vous avez cassé vos lunettes et il ne vous reste que votre vieille paire de loupes, plus du tout adaptées, pour y voir plus clair ? Avec le confinement, la plupart des opticiens sont fermés.

"Les opticiens font partie des activités qui avaient le droit de rester ouvertes mais dans les conditions du confinement mais nous n'avions ni masques ni gants. Les opticiens ne faisaient pas partie des personnes qui avaient des dotations de l'Etat pour être protégés. C'était compliqué d'ouvrir.", raconte André Balbi, président du ROF (Rassemblement des Opticiens de France).

Un service minimum en cas d'urgence

Les syndicats d'opticiens ont tout de même choisi de mettre en place un service minimum : "On a recensé des opticiens volontaires qui avaient des protections pour proposer un service d'urgence dans toute la France. C'est sur la base du volontariat et d'un protocole de prise en charge.", poursuit André Balbi.

Les opticiens sont autorisés à ouvrir quelques demi-journées par semaine, de 9h à 13h. "Une activité limitée, plutôt à destination des gens qui ont perdu, cassé leurs lunettes, qui doivent renouveler leurs lunettes dans une situation d'urgence. On pense aux personnes qui travaillent et qui continuent à faire tourner le pays.", précise le président du ROF.

Parmi les volontaires, Jean-Luc Weber, opticien et audioprothésiste à Evreux :

Après la casse de leurs lunettes, nous avons des personnes qui ne peuvent plus exercer, qui ne peuvent plus vivre… Donc on est bien obligés de les dépanner ! On va pas les laisser pendant 15 jours, ou plus, sans service.

 

Jean-Luc Weber, opticien et audioprothésiste à Evreux, fait partie des volontaires.
Jean-Luc Weber, opticien et audioprothésiste à Evreux, fait partie des volontaires. © France Télévisions



Le Rassemblement des Opticiens de France a mis en place avec deux autres syndicats d’opticiens (et en lien avec le Ministère de la santé) un site internet pour répertorier par département les magasins ouverts quelques heures par semaine. Il est conseillé d'y accéder sur rendez-vous et de s'y rendre dans les cas suivants :

Tous les centres ne sont pas répertoriés sur cette carte. La Mutualité Française Normandie prévoit plusieurs opticiens-audio "Ecouter Voir" qui assureront un service d’urgence en magasin fermé et sur rendez-vous téléphonique, dès la semaine prochaine et pour les 3 semaines à venir. 

"Nos pharmacies mutualistes, implantées sur le département du 76 distribuent des produits lentilles. Les commandes se sont intensifées ces dernières semaines", ajoute Renaud Bonnet, directeur de la Mutualité Française Normandie

Pour vous simplifier la vie, France 3 Normandie vous propose une carte interactive pour retrouver la liste des opticiens ouverts en Normandie, ainsi que les jours et horaires :

Le port des lentilles de contact déconseillé mais...

Les lentilles de contact sont-elles vraiment indispensables en cette période de confinement ? La question semble se poser du côté des syndicats d'opticiens. 

"Si on a des lunettes, mieux vaut privilégier cette option", recommande le président du ROF, "sachant que la plupart des personnes qui portent des lentilles ont une paire de lunettes."

Le virus est dans la salive mais aussi dans les larmes, ça peut être une source de contagion si on ne se lave pas les mains avant et après. 

"Le problème ce n'est pas le port des lentilles mais la manipulation avant et après la pose.", explique Thibaut Pichereau, délégué général du ROF. "Les gens oublient de se laver les mains apres. Si jamais il y a le virus qui circule dans les larmes, si on ne se lave pas les mains après, ça peut aller très vite." 

"On essaie de ne pas encourager les déplacements inutiles pour acheter des produits lentilles et respecter le principe de confinement", rappelle André Balbi.
 
Certains opticiens recommandent de ne pas porter de lentilles pendant le confinement et de privilégier les lunettes.
Certains opticiens recommandent de ne pas porter de lentilles pendant le confinement et de privilégier les lunettes. © PHOTOPQR/MAXPPP


Si les lentilles vous sont indispensables et que vous n'avez pas de lunettes, pas de panique. De son côté, la Mutualité Française Normandie propose la commande en ligne de lentilles de contact avec livraison par un transporteur. 

"On se rend compte que les porteurs de lentilles, ont souvent des lunettes qui ne sont pas en adéquation avec leur correction, voire pas de lunettes du tout", explique Renaud Bonnet, directeur de la Mutualité Française Normandie
 

Et après le 11 mai ?

"Si on sort de confinement le 11 mai, il risque d'y avoir un afflux de clients. Il va falloir planifier les livraisons et leur donner rendez-vous.", explique Renaud Bonnet, Directeur de la Mutualité Française Normandie. En Normandie, cela concerne 64 magasins d'optique "Ecouter Voir".

"Nous sommes en train de réfléchir à des protocoles. On ne pourra pas agir comme on agit aujourd'hui. Nos collaborateurs travailleront soit avec masques, soit avec visière. On va limiter le personnel et les clients dans les centres. On désinfectera les montures avant et après essai des clients. Ca va changer les habitudes !"

Même chose du côté des syndicats d'opticiens qui espèrent la réouverture des autres boutiques d'opticiens mais dans les mêmes conditions actuelles. "On restera sur un service minimum", précise le ROF. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société