Cet article date de plus de 3 ans

Danielle Darrieux fête ses 100 ans le 1er mai

Danielle Darrieux qui fêtera son 100 ème anniversaire dans sa maison de l'Eure, où elle vit désormais, a tourné deux films en Normandie : le Plaisir et l'Homme à la Buick

Danièle Darrieux, sur le plateau de "Vivement Dimanche" en 2010
Danièle Darrieux, sur le plateau de "Vivement Dimanche" en 2010 © PHOTOPQR/LE PARISIEN

Danielle Darrieux tourne "le Plaisir", en Normandie, en 1952

En 1952, Danielle Darrieux tourne en Normandie Le Plaisir qui réunit trois nouvelles de Guy de Maupassant : le Masque, la Maison Tellier et le modèle. Elle y campe le rôle de Mademoiselle Rosa, une pensionnaire de la Maison Tellier, lieu de débauche. Le film a été tourné à Pontécoulant, autour de l’Eglise de la Chapelle-Engerbold et à Trouville sur mer dans le Calvados. Elle y a joué aux côtés de Jean Gabin.

Danielle Darrieux a tourné avec les acteurs et les actrices les plus célèbres de l’époque dont Jeanne Moreau, Lino Ventura, Alain Delon, Michel Piccoli. Et Fernandel.
1976 - Danielle Darrieux et Jean Gabin dans ''L'Année Sainte'
1976 - Danielle Darrieux et Jean Gabin dans ''L'Année Sainte' © Keystone Pictures USA MaxPPP/Newscom/MaxPPP

Danielle Darrieux de nouveau en tournage en Normandie en 1968 

En 1968, Danielle Darrieux et Fernandel sont à Honfleur pour tourner une comédie : l’homme à la Buick.La réalisation est de Gilles Grangier, les dialogues percutants sont d’Henri Jeanson dont c’était le dernier film. Le couple qu’elle forme à l’écran avec Fernandel est crédible et sympathique. Quelques lieux de tournage sont encore visibles aujourd’hui. Le Bar des Artistes, situé en face de l’Eglise Sainte-Catherine, existe toujours sous le nom Bistrot des artistes.

En 2009, elle tourne son 109ème et dernier film à ce jour : Pièce montée de Pierre Granier-Deferre aux côtés de Jean-Pierre Marielle.

Je suis légère, je suis une actrice légère, je ne suis pas une femme légère, mais je jouais les femmes légères, on m'en a donné beaucoup à jouer, c'est drôle d'ailleurs, parce que je suis le contraire d'une femme légère, mais j'aime bien me donner l'apparence de cela.

Danielle Darrieux, à propos de sa carrière 

 

Danielle Darrieux, une carrière d'actrice précoce

Danielle Darrieux n’a que 14 ans lorsqu’elle fait sa première apparition au cinéma en 1931 dans le Bal d’après une adaptation du livre d’Irène Némirovski. En 1935, elle interprète dans le film américain Mayerling, Marie Vetsera la maîtresse de l’Archiduc d’Autriche Rodolphe de Habsbourg. Le film raconte l’épopée tragique du couple mort dans des circonstances encore mal élucidées au 21ème siècle. Ce rôle romantique tourné aux côtés de Charles Boyer, acteur mondialement connu à l’époque, ouvre à l’actrice les portes de Hollywood. Elle signe un contrat de 7 ans mais la France lui manque. Elle rompt son contrat et revient en Europe. Sous la direction de son mari, Henri Decoin, elle tourne trois films qui marqueront l’histoire du cinéma français : Abus de confiance, Retour à l’aube et Battement de cœur. Un quatrième opus, Coup de foudre, du même Henri Decoin, n’a jamais été achevé, interrompu par la guerre.


Sa carrière dans les années 50 et 60 est impressionnante : elle tournera de nouveau quelques films hollywoodiens comme l’Affaire Cicéron avec James Mason. Elle jouera la mère de Richard Burton (il n’est pourtant que de 7 ans sa cadette) dans Alexandre le Grand.

 

Danielle Darrieux, Portrait, 1938
Danielle Darrieux, Portrait, 1938 © ZUMA PRESS/MAXPPP

 

Bonus  : en 1990, Danielle Darrieux évoquait son coup de coeur pour une île bretonne....


Les 100 ans de l'actrice Danielle Darrieux - France 3 Normandie

"Je suis née le jour même où partout en France on vend du muguet", s'amusait, dans ses souvenirs, cette actrice aux 103 films et à la trentaine de pièces, archétype de la beauté féminine pour toute une génération. Elle vit aujourd'hui dans l'Eure.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société cinéma culture