Des tanks à lait contaminés aux antibiotiques dans le Calvados et l'Orne : une enquête a été ouverte

Le lait de six fermes du Calvados et de l'Orne a été contaminé aux antibiotiques. Des plaintes ont été déposées par les éleveurs laitiers et une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Caen. La chambre d'agriculture de Normandie met en garde les exploitants contre des actes de sabotage.

Des tanks à lait contaminés aux antibiotiques, la justice a été saisie.
Des tanks à lait contaminés aux antibiotiques, la justice a été saisie. © Christian Watier/Collection Watier/Maxppp

Les faits se sont déroulés ces deux derniers mois dans des exploitations laitières de la région. Cinq éleveurs laitiers, dans le secteur de Vire dans le Calvados et un autre de l'Orne, ont peut-être été victimes d'actes de sabotages. Des doses élévées d'antibiotiques ont été retrouvés dans leurs tanks de lait. 

La forte présence d'antibiotiques exclut à priori l'erreur de manipulation. De plus, certains des éleveurs n'avaient pas d'animaux en traitement, ce qui intrigue les enquêteurs.

L'utilisation d'antibiotique est une pratique courante pour soigner les animaux, mais quand cela se produit, on repère les animaux et on doit respecter des délais avant de remettre le lait en vente.

Philippe Marie, Président de la section lait à la FDSEA du Calvados

Mise en garde de la Chambre d'Agriculture 

La Chambre d'Agriculture de Normandie prend l'affaire très au sérieux et met en garde les éleveurs contre les risques de sabotage de tank à lait. Elle demande aux agriculteurs d'être vigilants et de signaler à la gendarmerie d'éventuels comportements suspects. Plusieurs brigades de gendarmerie enquêtent sur ce qui s'apparente à des actes de malveillance. Le parquet de Caen confirme qu'une enquête judiciaire est en cours et qu'il est trop tôt pour apporter des précisions. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie région normandie faits divers