Les douanes normandes ciblent le trafic de tabac de contrebande

Image d'illustration : Une équipe cynophile des douanes de Bretagne en contrôle dans une plateforme de colis en décembre 2018. / © Brigitte Hug/Radio France/Maxppp -
Image d'illustration : Une équipe cynophile des douanes de Bretagne en contrôle dans une plateforme de colis en décembre 2018. / © Brigitte Hug/Radio France/Maxppp -

Les douanes normandes présentaient leur bilan pour 2018. Parmi les grands trafics, il y a les stupéfiants et le tabac. Près de 11 tonnes de tabac de contrebande ont été saisies dans la région, une nouvelle équipe est dédiée à ces contrôles.

Par Véronique Arnould

Les douanes présentaient cette semaine un bilan de leurs activités dans la région. Leurs missions sont larges, une des plus connues restent la lutte contre les grands trafics et le terrorisme : stupéfiants, armes, contrefaçons, tabacs de contrabande, flux financiers ...

En Normandie en 2018, environ 11 000 kilos de cigarettes de contrebande ont été saisis. C'est un manque à gagner important pour les recettes fiscales, il s'agit donc d'une des cibles prioritaires fixées par Bercy. 

De nouvelles équipes dédiées à ce trafic

Ce sont notamment les équipes cynophiles qui sont compétentes pour ce trafic, les chiens sont capables de repérer les traces de tabac dans les véhicules par exemple ou sur les billets liés à ce trafic.

On a aujourd'hui 13 équipes de maîtres-chiens pour toute la Normandie. Une est dédiée aux stupéfiants, l'autre au tabac de contrebande. Une deuxième équipe vient d'arriver, et j'espère en avoir une troisième pour compléter ce dispositif - Jean-Paul Balzano, Directeur inter-régional des douanes

Une nouvelle équipe cynophile est arrivée en Normandie pour lutter contre le trafic de tabac de contrebande.

Réorganisation en vue du Brexit

En 2018, les douanes se sont également préparées au Brexit, et notamment au retour des contrôles aux frontières avec le Royaume-Uni. 
Parmi les entreprises normandes, 3 000 échangent régulièrement avec le Royaume-Uni, selon les douanes, près de 80 % de ses entreprises sont déjà habituées aux formalités douanières, puisqu'elles commercent déjà avec d'autres pays en dehors de l'union européenne.

Par ailleurs, pour fluidifier le trafic, toutes les démarches de déclarations douanières se  feront par internet. Cela permettra d'orienter par avance les camions sur la file adéquate avant le départ du ferry. Des exercices "à blanc" ont déjà eu lieu à Caen-Ouistreham, Cherbourg et le Havre. Le prochain se fera à Dieppe le 21 mai.

La douane ajoute qu'une trentaine d'agents sont affectés pour la région à ce service. 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus