Emmanuel Macron présent aux commémorations de Saint-Etienne-du-Rouvray

Emmanuel Macron sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2017. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP
Emmanuel Macron sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2017. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP

Sauf imprévu, le président de la République est attendu aux cérémonies de commémoration des un an de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray ce mercredi 26 juillet 2017.

Par MR/AFP

Saint-Etienne-du-Rouvray commémorera mercredi 26 juillet 2017 l'assassinat de son prêtre en pleine messe il y a un an par deux radicalisés, une première en Europe, qui a bouleversé un pays déjà secoué par une série d'attentats, dont celui de Nice, 12 jours auparavant.

Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de 85 ans, a été égorgé dans cette ville communiste de la banlieue de Rouen alors qu'il célébrait une messe matinale pour cinq fidèles, trois religieuses et un couple d'octogénaires dont l'homme a été grièvement blessé.

Mercredi, les cérémonies de commémoration se dérouleront en plusieurs temps. L'archevêque de Rouen présidera une messe à 9H00 dans l'église martyre du XVIIe siècle.

Le président de la République Emmanuel Macron sera présent lors de ces commémorations aux côtés de son ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. 

Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) jusque fin juin, participera à cet hommage avec "une délégation importante" du Conseil régional du culte musulman.

Après la messe, un monument "républicain pour la paix et la fraternité et à la mémoire" du prêtre sera inauguré près de l'église. Un prêtre que ceux qui le côtoyaient ont décrit comme "très simple", "discret" et "très disponible".

Une remise de médaille pour le peloton d'assaut pourrait avoir lieu à la préfecture de Rouen après ces deux cérémonies matinales.

Une cérémonie plus restreinte est prévue mercredi à 18h00 à Bonsecours pour les vêpres et un recueuillement au cimetière ou repose le Père Hamel.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus