Un arrêt supprimé et une gare fermée entre Caen et Rouen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet .

Les trains ne s'arrêteront plus à la gare de Glos-Monfort dans la vallée de la Risle (Eure)
 

Combien sont-ils ? Moins de dix ? Moins de cinq ? Les passagers qui montent (ou descendent) du train TER Rouen-Caen à la gare de Glos-Monfort  ne sont pas nombreux.



Le maire de Glos-sur-Risle (Eure) en convient : "Effectivement il n'y a pas beaucoup de gens, mais même si il y en a que deux ou trois, la gare (et son arrêt) se justifie".



Pourtant dans un an, fin 2019, les trains ne feront que passer et ne s'arrêteront plus à Glos. C'est la conséquence d'une étude sur les besoins des transports des Normands et de la volonté de moderniser et de rendre plus attractive et efficace la ligne entre Rouen et Caen.



Si, à l'avenir, des habitants de la Normandie ne font pas le choix de préférer le train pour effectuer leur trajet domicile-travail, si certaines gares ne sont pas plus utilisées dans les prochaines années, d'autres arrêts de train seront supprimés, comme à Glos-Monfort.





VIDEO : le reportage France 3 Normandie d'Angèle de Vecchi avec l'interview de  

  • Jean-Bapstiste Gastinne, vice-président du conseil régional de Normandie, en charge du Transport

On va rendre un meilleur service aux autres clients de la ligne, qui vont pouvoir continuer à s'arrêter, mais moins d'arrêts, donc un train qui va aller plus vite.

Donc au global il n'y pas d'économies, mais il s'agit de répondre du mieux possible aux besoins de mobilité des Normands, quel que soit l'endroit où ils habitent

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité