Covid-19: La Ville de Val-de-Reuil (Eure) propose gratuitement des autotests pour les écoliers et les habitants de la commune

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Yves Gelebart

L'initiative va-t-elle être suivie par d'autres collectivités territoriales. La ville de Val-de-Reuil (Eure) a distribué ce lundi 3 janvier 2022, jour de la rentrée scolaire, 2 000 autotests dans les écoles de la commune. 3 000 autres vont être donnés aux Rolivalois via le CCAS (le Centre Communale d'Action Sociale). Une initiative bienvenue alors que l'épidémie de Covid-19 ne cesse de prendre de l'ampleur.

Ils ont été distribués ce lundi 3 janvier 2022 aux écoliers de la commune. 2 000 autotest ont été donnés par la ville de Val-de-Reuil (Eure) à chaque élève de maternelle et d'élémentaires lors de la rentrée des classes. Une initiative de la mairie qui intervient en plein rebond épidémique, à un moment ou les besoins de la population en autotests sont et vont devenir de plus en plus important. Les 2 000 autotests ont été remis à chaque élève, ce qui devrait aider les parents à répondre aux demandes d'autotests si leur enfant est cas contact par exemple.

On savait qu'avec le rebond épidémique, on allait avoir beaucoup de cas positif et que donc la population allait avoir besoin de se tester. On a essayé d'anticiper la demande des familles rolivaloises. C'est aussi un bon moyen de sensibiliser la population sur la nécessité de faire des tests quand on est cas contact notamment, petits et grands, cela concerne tout le monde.

Catherine Duvallet

1ère Adjointe au maire de Val-de-Reuil, en charge de la vie scolaire et de la jeunesse.

3 000 autres autotests vont être distribués à la population par l'intermédiaire du CCAS ( le Centre Communal d'Action Sociale), ce qui permettra à l'ensemble de la population rolivaloise de se tester et donc de se protéger au moment ou le variant Omicron circule de plus en plus.

Au CCAS, on va distribuer 3 000 autotests aux familles de la commune pour contribuer à absorber le besoin en test qui est de plus en plus important. Aujourd'hui, on se rend compte que satisfaire les besoins en autotests est difficile. On souhaite venir en complément des officines et des grandes surfaces. On va aider notamment les familles les plus modestes pour qui les autotest représente un investissement financier de plus en plus important.

Sonia Rossignol

Directrice CCAS Val-de-Reuil.

Cette distribution d'autotests précède une grande campagne de dépistage qu'organise la ville de Val-de-Reuil à la Maison de la jeunesse et des associations, place des Challans.

Des tests antigéniques vont être réalisés par des professionnels de santé du mardi 4 janvier au samedi 8 janvier de 9h à 17h. Pour la ville de Val-de-Reuil, l'achat de ces 5 000 autotests représente un investissement de 15 000 euros.

Une initiative pour le moment isolée

Pour le moment, l'initiative de la commune du Val-de-Reuil reste un cas isolé. La région Normandie avait acheté avant l'été 100 000 autotests pour ses agents afin de favoriser leurs retours en présentiel sur ses sites de Caen et Rouen. Un investissement de 357 000 euros, auquel il faut ajouter le coût des autotests distribués par L'Éducation Nationale aux 4 000 agents régionaux qui travaillent dans les lycées de Normandie. Du coté de la ville de Caen, il n'est pas prévu pour le moment d'acheter des autotests pour la population, même constat pour le département du Calvados. Reste que dans certains cas, les autotests sont gratuits, notamment pour les cas contact dont le schéma vaccinal est complet. Même cas de figure pour les enfants de moins de 12 ans qui s'avèrent être cas contact.