• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Contraint de fermer son magasin, un commerçant d'Evreux s'explique sur Facebook

Le magasin 3ème Mi-Temps situé rue de la Harpe dans le centre-ville d'Evreux / © France 3 Normandie
Le magasin 3ème Mi-Temps situé rue de la Harpe dans le centre-ville d'Evreux / © France 3 Normandie

Le 1er mai dernier, Jean-Christophe Villautreix a publié sur sa page Facebook un message vidéo dans lequel il explique pourquoi il fermera son commerce fin juin. La vidéo a été vue plus de 25 000 fois et suscité des centaines de commentaires.

Par Emmanuelle Partouche

20 ans déjà que Jean-Christophe et Marie Villautreix accueillent leurs clients dans leur magasin de la rue de la Harpe à Evreux. 

D'abord salariés, ils ont repris ensemble la boutique  Depuis, ils habillent les hommes avec des vêtements de grande marque. 
 
© France 3 Normandie / Emmanuelle Partouche
© France 3 Normandie / Emmanuelle Partouche


Mais depuis 3 ans, les difficultés se multiplient. Le couple est désormais contraint de mettre la clé sous la porte. Une décision que Jean-Christophe a tenu à expliquer dans cette vidéo postée sur sa page Facebook.

 
Vidéo de Jean-Christophe Villautreix - Gérant de 3ème mi-temps


La fin d'un rêve 

Aujourd'hui, nous mettons un terme à l'aventure 3ème Mi-Temps (...) Nous le faisons car nous n'avons plus le choix


 "Depuis le mandat de Michel Champredon, nous avons vu le centre ville se dégrader. Son successeur a mis notre coeur de ville en chantier pour lui redonner son prestige paraît-il. Depuis son arrivée, nous subissons des travaux d'envergure, qui certes étaient sûrement nécessaires, mais qui ont été un vrai frein pour attirer le chaland.

Par là-dessus, il a autorisé et developpé une immense zone commerciale, qui est un aspirateur à clients et où le stationnement est gratuit alors que dans le centre ville, tout est payant. Est-ce bien juste ?" 

Le chef d'entreprise évoque également la crise des Gilets Jaunes, qui a fait fuir la clientèle des centres villes. Mais aussi, la concurrence d'Internet et les banques "qui vous coupent les vivres avec un délai très court".
 

 

Pas question de faire de la politique

"Je n'en veux à personne. C'est la faute de tout le monde et la mienne aussi" nous a -t-il précisé lors de notre rencontre. Pas question pour lui de faire de la politique, seulement d'expliquer sa décision afin de ne pas couper le lien avec ses clients, qu'il conseille depuis deux décennies. 

Depuis 8 jours, sa vidéo a été vue plus de 25 000 fois. Les messages de soutien de commerçants ou de clients sont nombreux. 
 

 

Réponse de la mairie

Dans ce reportage réalisé avec Eric Lombaert, la mairie d'Evreux ainsi que l'association de commerçants du centre ville, "les Vitrines d'Evreux", reviennent sur la concurrence de la zone commerciale Carrefour à Guichainville et le stationnement payant à Evreux. 
 
Contraint de fermer son magasin, un commerçant d'Evreux s'explique sur Facebook


Concernant la zone commerciale Carrefour à Guichainville, Stéphanie Auger, adjointe au maire chargée du commerce à la ville d'Evreux,  rappelle également que ce projet a permis de créer 300 emplois qui bénéficient aux jeunes locaux. 

D'après l'élue, également, le taux de vacance des commerces est à Evreux en-dessous de la moyenne nationale. Et une centaine de porteurs de projets s'est déjà présenté à la mairie cette année.

 

Quel avenir ? 


Depuis le 2 mai et jusque fin juin, Jean-Christophe et Marie Villautreix déstockent les collections, qui leur restent. L'objectif est de pouvoir payer leurs fournisseurs et rembourser leurs emprunts. Comment rebondir ensuite ? Vers quel avenir ? A 51 ans, le commerçant ne le sait pas encore.

A lire aussi

Sur le même sujet

Forges-les-Eaux : marathon du terroir brayon 2019

Les + Lus