Entre Paris et Rouen, Fleury-sur-Andelle déclare la guerre aux camions et à la vitesse

Cette commune de l'Eure est traversée chaque jour par 1000 camions. Les habitants réclament la fin des nuisances et plus de sécurité
 

Fleury-sur-Andelle-Janvier 2020
Fleury-sur-Andelle-Janvier 2020 © Eric Lombaert / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)
Cette route, la D6014, est un axe direct entre Rouen et Paris. On l'appelle aussi la "route de Pontoise". Entre Boos et Magny en Vexin, elle traverse plusieurs communes du département de l'Eure dont Fleury-sur-Andelle.

Ici, au fond de la vallée, la route gratuite (contrairement à l'A13) entre Paris et la Normandie coupe en deux la commune. Avec une hausse constante du nombre de passages de véhicules (10.000 par jour en 2019) mais surtout de camions (1000 par jour) les nuisances sont réelles.

Bruit, pollution, vitesse, insécurité des piétons, accrochages, accidents : habitants, mairie et départements veulent que ça change !  

Ça nous pollue la vie !
Les maisons vibrent, le bruit est majeur !
Les camions ? Ils sont très nombreux car en prenant cette route, la 6014, ils évitent les péages de l'autoroute A13.

- Jean-Claude Rémy, maire (DVD) de Fleury-sur-Andelle

 
durée de la vidéo: 01 min 43
Fleury-sur-Andelle déclare la guerre aux camions et à la vitesse
VIDEO : le reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert (montage : Lucie Courbe)


Des travaux d'aménagement de la chaussée vont être réalisés dans les prochains mois pour tenter de réduire la vitesse et rendre plus sûres les traversées des piétons. Mais cela ne remplacera pas une déviation, un contournement du bourg.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trafic routier économie transports circulation pollution environnement sécurité routière société sécurité