Evreux : 4 policiers blessés lors de violences urbaines dans le quartier de la Madeleine

A Evreux, une quarantaine de jeunes, selon la police, se sont retrouvés opposés aux forces de l'ordre ce samedi 3 avril 2021 dans la soirée, suite à un appel sur les réseaux sociaux. Plusieurs policiers ont été blessés, dont deux plus gravement. Les explications dans cet article.

Image d'illustration
Image d'illustration © PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Selon la police, les actes étaient prémédités : rendez-vous était donné sur les réseaux pour se retrouver à 21h30 dans le quartier de la Madeleine, à Evreux (27), le samedi 3 avril 2021. Ces messages incitaient les jeunes à venir vêtus de sombre et munis de mortiers ou cocktails molotov. Alertés par ces appels, la police a renforcé les effectifs.

Les hostilités commencent à 21H45

Dans la soirée, les hostilités ont commencé dès 21h45, par des tirs de mortiers d'artifices, des feux de containers et des cocktails molotov. Une vingtaine de policiers ont fait face à une petite quarantaine de jeunes "ils avaient préparé le terrain, ils avaient disposé par avance des cocktails, puisqu'ils ont une parfaite connaissance de leur quartier qui est très étendu." Les incidents ont pris fin vers 1h30 du matin.

Une jeune fille de 12 ans parmi les six jeunes interpellés

Six jeunes, âgés de 12 à 20 ans, ont été interpellés au cours de cette soirée de violence, c'est dans ce cadre-là que 4 policiers ont été blessés, dont deux plus gravement. Selon le premier certificat médical, l'un d'eux aura au moins 8 jours d'ITT, le second au moins 21 jours. Selon un cadre de la police, ce sont des blessures occasionnées lors des interpellations, au niveau des genoux et des poignets, "il s'agit d'importantes lésions qui vont sans doute nécessiter des opérations." 

Des placements en garde à vue

Cinq jeunes ont été placés en garde à vue, la 6ème personne, une jeune fille de 12 ans était en "retenue judiciaire" au vu de son âge, le Parquet d'Evreux a procédé à la levée de cette retenue. Il annonce une poursuite de l'enquête, il est néanmoins "fort probable qu'il y ait des présentations devant un juge." 

Le ministre de l'intérieur condamne ces violences

Gérald Damarmanin, dans un communiqué de presse, condamne "très ferememnt les violences inacceptables qui se sont produites à Evreux.

Afin de faire respecter l’ordre républicain, Gérald DARMANIN annonce qu’un renfort exceptionnel de 73 effectifs sera déployé ce soir.

Communiqué de presse du Ministère de l'intérieur

Par ailleurs, le ministère annonce également que 5 policiers supplémentaires seront affectés en 2021 à la circonscription de sécurité publique (CSP) d’Evreux dont 3 dès le mois de mai prochain. "Ces policiers seront prioritairement placés sur le terrain, au contact de la population et permettront de mener davantage d’opérations, en particulier contre les trafics de stupéfiants."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société faits divers police justice