• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un nouvel avenir se prépare pour les anciennes Usines de Navarre

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

A Evreux, les usines de navarres évoquent toujours le passé industriel de la ville. Ce site de 4 hectares a été racheté par la ville et l'agglomération qui souhaitent à terme y créer un village d'artisans. Du coup, depuis ce lundi 15 juillet, une phase de sécurisation et de débroussaillage a débuté.

Par Catherine Lecompte

Le 15 septembre 2017, un conseil municipal extraordinaire avait été organisé aux portes des anciennes usines de Navarre. Par cet acte original, le maire d'Evreux voulait ainsi affirmer sa volonté d'acquérir cette friche industrielle abandonnée depuis 2004. 

C'est désormais chose faite. Pour 150 000 euros, la ville et l'agglomération Evreux Portes de Normandie sont devenus depuis mai dernier, propriétaires de ce lieu emblématique.
  
À Évreux, les usines de Navarre,  font partie du patrimoine industriel, et social de la ville.
L'usine a employé au plus fort de de son histoire un millier de personnes. Sa création remonte à 1895. La principale activité était alors la fonte et la transformation du cuivre et du laiton. Pendant la seconde guerre mondiale, les ouvriers y fabriquaient même des coques d'obus. 
 
© Evreux
© Evreux

Depuis hier, les opérations de sécurisation du site ont commencé. Cet été, une société va aussi effectuer le débroussaillage et l'abattage de la végétation autour des bâtiments et sur les berges des bras de l'Iton.

Mais le site a aussi besoin d'être entièrement dépollué. Il n'est pas question de tout raser. Les lieux les plus emblématiques seront conservés. Mais, il faudra s'armer de patience. 

Le montant de cette phase de sécurisation et de dépollution n'a pas encore été dévoilé.
Seule certitude, quelques années seront nécessaires avant que ce site emblématique ne devienne un lieu, où les habitants du quartier de Navarre aimeront vivre et se promener.

A terme, un village d'artisans pourrait même y être installé.
 
le nouveau destin des usines de Navarre
 






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus