Polémique à Evreux six mois avant les élections municipales de 2020

Les terrains des usines Navrarre à Evreux / © France 3 Normandie / Image extraite de la video du JRI Eric Lombaert
Les terrains des usines Navrarre à Evreux / © France 3 Normandie / Image extraite de la video du JRI Eric Lombaert

Le rachat d'une friche industrielle par l'agglo d'Evreux est dénoncé par deux candidats à la mairie
 

Par R. Plumet (avec le texte de Frédéric Lafond)

La polémique enfle autour du rachat, par l'Agglomération Évreux Portes de Normandie, des anciennes Usines de Navarre, et de la reprise par un investisseur privé d'une bande de terrain d'un peu plus de 2 hectares.
 

C'est un scandale dès lors qu'il y a eu mensonge sur le fait qu'on n'acquiert pas l'ensemble du site. Il y a eu mensonge, en plus, puisqu'on a, sous la plume de Guy Lefrand, écrit un nouveau règlement d'urbanisme qui ouvre à la constructibilité plus de deux hectares et donc qui valorise de manière considérable le bien qui a été acquis par cet investisseur privé.
Ludovic Bourrelier, vice-président sans délégation de l’Agglomération Evreux Portes de Normandie (Agir)


Deux hommes, Guillaume Rouger référent dans l'Eure pour la LREM, et Ludovic Bourrelier, vice-président de l'Agglo, estiment que ce rachat s'est fait de façon opaque.

Je pose la question : qui a profité du changement de destination de cette parcelle ?  Est-ce que la première adjointe pouvait, et comme elle l'a fait lors du vote en conseil communautaire, prendre part à ce vote puisqu'elle était concernée indirectement par la valeur des terrains achetés ? Je pense que toute cette opacité doit être levée.
Guillaume Rouger, référent (LREM) pour L’Eure

 
Evreux : polémique autour du rachat des usines Navarre
VIDEO : le reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert (montage : Xavier Robert)


"En toute légalité"

Ces deux hommes (candidats aux élections municipales d'Evreux de 2020) demandent à Guy Lefrand, le maire (LR) d'Evreux et président de l'agglo, de faire la clarté sur cette affaire politico-financière.

L'agglomération d'Evreux Portes de Normandie a racheté les usines de Navarre, la quasi-totalité des usines de Navarre,  plus de 80.000 m2 au liquidateur judiciaire pour 150.000 euros.  Gilles Treuil avait auparavant acheté au liquidateur judiciaire  pour plus de 200.000 euros, moins de deux hectares. Les choses sont parfaitement claires, parfaitement transparentes. La délibération votée en conseil communautaire a été appliquée. Tout s'est fait dans une stricte légalité !  
Guy Lefrand, président (LR) de l’Agglomération d’Evreux Portes de Normandie et maire d’Evreux à France 3 Normandie   

 
© France 3 Normandie / Image extraite de la video du JRI Eric Lombaert
© France 3 Normandie / Image extraite de la video du JRI Eric Lombaert

A lire aussi

Sur le même sujet

Evreux : polémique autour du rachat des usines Navarre

Les + Lus