Fausse alerte à la bombe au lycée de Vernon : 45 élèves évacués

Une fausse alerte à la bombe dimanche 10 mars dans la soirée au lycée Dumézil de Vernon (Eure), a nécessité l'évacuation de 45 élèves internes, le temps de procéder à la levée de doutes. Une enquête a été ouverte par le commissariat de Vernon. Les cours ont pu reprendre normalement ce lundi matin.

Une enquête a été ouverte par le commissariat de Vernon, sous la direction du parquet d'Évreux, afin de tenter d’identifier les auteurs d'une fausse alerte à la bombe perpétrée ce dimanche 10 mars dans la soirée, et visant le lycée Dumézil de Vernon (Eure).

Le dimanche, seuls les élèves internes sont dans l'établissement. Quarante-cinq d'entre eux ont dû être évacués, le temps pour la police nationale de procéder à la levée de doutes. Les cours ont pu reprendre normalement ce lundi matin.

Des auteurs recherchés et poursuivis

Les auteurs de ces fausses alertes sont systématiquement recherchés et poursuivis.

Le préfet rappelle qu'une fausse alerte à la bombe constitue un délit au regard du Code pénal, punissable de 2 ans d'emprisonnement, et de 30 000 euros d'amendes.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité