La justice refuse la deuxième demande de mise en liberté de Patrick Balkany

© JB Pattier
© JB Pattier

En cas de libération, Patrick Balkany aurait dû s'installer dans son moulin de Giverny dans l'Eure, selon la décision de la justice. 

Par MMM avec AFP

La cour d'appel de Paris a rejeté mercredi 13 novembre 2019 la deuxième demande de mise en liberté du maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany, qui était toujours incarcéré faute d'avoir pu réunir le montant de la caution fixée après l'acceptation de sa première demande de libération.
  
 "Le maintien en détention de Patrick Balkany est ordonné", a indiqué le président, sans expliquer les motivations de la cour. Le baron des Hauts-de-Seine, qui a refusé d'être extrait de sa cellule de la maison d'arrêt de la Santé, n'était pas présent au délibéré.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus