• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Giverny : que cache le moulin de Cossy, la résidence normande des Balkany ?

Moulin de Cossy
Moulin de Cossy

Mercredi 1er mai 2019, Isabelle Balkany a fait une tentative de suicide dans sa demeure située à Giverny. On parle de « Moulin de l’Eure » car le couple est en possession d’un autre moulin dans le Calvados. Que trouve-t-on dans cette demeure ? Les détails ci-dessous.
 

Par Viviane Dauphoud-Eddos/MR

Au cœur du scandale de l’affaire de blanchiment et de fraude fiscale aggravée, ce bien situé à Giverny regorge de trésors.
© JB Pattier
© JB Pattier

La propriété offre 980 m² habitables (sans compter une annexe de 551 m², à rénover). Le parc, qui s’étend sur 5,5 hectares, est agrémenté de 650 m² de berges donnant sur la rivière l’Epte. Les nouveaux acquéreurs pourront y profiter d’un court de tennis, d’une piscine chauffée, d’un pool-house, d’un sauna, d’un hammam, d’un jacuzzi. 

C’est ainsi que l’agence immobilière chargée de vendre le charmant Moulin de Cossy le décrit, en 2016. D'après la brochure relayée par le Canard Enchaîné. Les époux Balkany ont vécu dans ce domaine de Giverny, dans l’Eure, jusqu’en 2015.
 
© JB Pattier
© JB Pattier

A cette date, la justice saisit ce bien dans le cadre de l’enquête pour blanchiment de fraude fiscale et corruption massive ouverte contre Patrick Balkany, alors député-maire de Levallois-Perret.  La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique ayant conclu que la demeure était sous évaluée.
En 2016, la propriété est mise en vente à 6 millions d’euros.
 
 

Un terrain de 4 hectares avec des multiples infrastructures sportives

© JB Pattier
© JB Pattier


Avec 1 300 m2 carrés habitables, la propriété s’élève sur 4 niveaux et s’étend sur plus de 4 hectares comprenant deux piscines, un parcours de golf, un court de tennis, une salle de gymnastique, un hammam et un bar. L’immeuble compte également une dizaine de chambres.

C’est mieux que magnifique ! Cela ressemble à un hôtel cinq étoiles : du bois partout, un décor exceptionnel , a confié un invité à Paris Match.   

 

Des œuvres d’arts de plusieurs millions d’euros

  
Entourée de majestueux saules pleureurs, la demeure du XIXème siècle est un musée qui  dévoile du mobilier Louis XVI, des trophées de chasse, des statuettes hindoues et des toiles de maître. Signées de Picasso, Miró ou encore de Raoul Dufy. À eux seuls, ces tableaux sont évalués à plusieurs millions d’euros, si leur authenticité est avérée.  

De multiples accessoires de luxe


Parmi les divers accessoires de luxe, les policiers ont trouvé une trentaine de montres de collection enfermées dans un coffre-fort, lors d’une perquisition effectuée en janvier 2014.

Une résidence valant plus d'une dizaine de millions d’euros

© JB Pattier
© JB Pattier

Avant de céder le moulin à leur enfants, les époux Balkany l’avait déclaré à 150 000 euros, après l’avoir acheté 1,5 millions de francs, en 1986, selon Libération. Toujours selon le quotidien, ayant interrogé un ami de l’ancien couple, le moulin vaut beaucoup plus aujourd’hui. Après rénovation, il est estimé jusqu’à « 7 à 8 fois » son prix d’achat.

Des résidents discrets

Dimanche 12 mai 2018, une équipe de France 3 Normandie s'est rendue à Giverny pour interroger les habitants sur le couple Balkany. Des résidents discrets à en croire les personnes interrogées qui n'ont vu que quelques fois Patrick et Isabelle Balkany dans les rues de la ville. A l'intérieur de l'église, une plaque témoigne de leur participation à la rénovation du lieu de culte mais à part cela ils n'étaient pas impliqués dans la vie de la commune.

12/05/19_la discrète vie des Balkany à Giverny
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sébastien Lecornu, extrait DEP du 12/05/19

Les + Lus