Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, va-t-il quitter la présidence du conseil départemental de l'Eure à la rentrée ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Brégand avec Maxime Fourrier

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, pourrait quitter la présidence du conseil départemental de l'Eure en septembre. Il va réunir sa majorité à la rentrée pour évoquer la suite de l’organisation de l’exécutif départemental.

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, pourrait quitter la présidence du conseil départemental de l'Eure en septembre 2022, selon les informations du Parisien. "Sébastien Lecornu a prévu de réunir sa majorité à la rentrée pour évoquer la suite de l’organisation de l’exécutif départemental. Il en a par ailleurs reparlé récemment au Président de la République", indique son entourage à France 3 Normandie.

L'élu de 36 ans a été président du conseil départemental de l'Eure de 2015 à 2017. Il a quitté son poste à la suite de sa nomination comme secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique en juin 2017. Après avoir été successivement nommé ministre chargé des Collectivités territoriales (2018-2020) et ministre des Outre-mer (2020-2022), il a de nouveau été élu président du conseil départemental de l'Eure en juillet 2021. Sébastien Lecornu est désormais ministre des Armées du gouvernement Borne depuis le 20 mai 2022.

Macron peu favorable au cumul des mandats

La loi n'interdit pas le cumul des fonctions de ministre et de patron d'exécutif local (elle interdit cependant le cumul de cette dernière fonction et de celle de parlementaire). Mais Emmanuel Macron est peu favorable au cumul des mandats. S'il a fait quelques exceptions pour des élus locaux comme Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu, la pratique imposée par le président penche davantage vers le non cumul.

Dès son élection en 2017, il avait d'ailleurs imposé cet usage. Edouard Philippe avait ainsi quitté la mairie du Havre cinq jours après sa nomination comme Premier ministre. Et Christophe Béchu, le ministre de la Transition écologique, a quitté la mairie d'Angers le 18 juillet dernier.

Une carrière fulgurante

Sébastien Lecornu connaît une carrière fulgurante. Encarté à l'UMP à l'âge de 16 ans, il devient rapidement une des figures locales de la droite à Vernon, dans l'Eure. Choisi comme assistant parlementaire par Franck Gillard, député UMP de la 5e circonscription de l'Eure, il devient le plus jeune assistant parlementaire de la mandature.

En 2009, il devient conseiller de Bruno Le Maire, le nouveau Secrétaire d'Etat aux Affaires européennes du gouvernement Fillon. Et le suit au ministère de l'Agriculture. En 2014, à 28 ans, Sébastien Lecornu est élu maire de Vernon. Il poursuit son chemin lors des départementales en 2015 puis au sein du gouvernement d'Emmanuel Macron en 2017.

Après quelques mois de crise des gilets jaunes, le Président de la République charge Sébastien Lecornu d'organiser "un grand débat national". Le ministre est à l’aise dans l’exercice, sa gestion de la crise est saluée par le Président. Lecornu devient une pièce maîtresse de la Macronie.