• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

TEMOIGNAGE : cette femme victime de violence a trouvé refuge à Louviers

Image extraite de l'exposition sur les violences faites aux femmes. / © France 3 Normandie
Image extraite de l'exposition sur les violences faites aux femmes. / © France 3 Normandie

Depuis 4 ans, l’Armée du salut héberge et accompagne dans un cadre sécurisé des femmes victimes de Violence intra familiales.

Par Mathilde Riou

Depuis 4 ans, l’Armée du salut héberge et accompagne dans un cadre sécurisé des femmes victimes de Violence intra familiales.

Dans son centre d’hébergement et de réinsertion sociale ( CHRS), l’association dispose de 20 places pour ces femmes et leurs enfants. Elles sont accompagnées par deux travailleurs sociaux  et une psychologue.
Après avoir quitté l’homme violent, la femme doit prendre conscience des actes subis et se percevoir comme victime avant de pouvoir envisager  de se reconstruire.
L’association les aide dans leurs démarches administratives, car elles n’ont parfois plus de papier d’identité ni de carte de sécurité sociale ou de compte en banque…..
 

Chaque année  le dispositif accueille entre 15 et 30  personnes , des femmes  avec ou sans enfants.
Les  victimes  sont hébergées soit dans des appartements, au sein du centre d’hébergement et de réinsertion sociale soit dans des appartements extérieurs situés à proximité.
Sophie( prénom modifié) a accepté de témoigner dans notre reportage. / © France 3 Normandie
Sophie( prénom modifié) a accepté de témoigner dans notre reportage. / © France 3 Normandie

Les dispositifs qui existent

Le gouvernement vient de mettre en place, une plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles. Elle permet aux femmes victimes comme aux témoins d’échanger avec un policier ou un gendarme formé pour les accompagner. Il s’agit d’un tchat qui en quelques secondes peut disparaître de l’historique de l’ordinateur.


Le 39 19 «  Violence Femmes info » ; Numéro national de référence d’écoute téléphonique et d’orientation des femmes victimes de violences. Un numéro qui n’apparaît pas dans les factures ni même dans l’historique du téléphone.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus