De la Play aux jeux d'arcade, il n'y a qu'un pas...

© France Télévisions
© France Télévisions

Profiter des vacances pour faire un petit retour en enfance… C'est ce que propose un passionné de jeux d'arcades et de jeux vidéos anciens à Ivry-la-Bataille dans l'Eure. Il a posé là ses flippers et ses bornes de jeux pour le bonheur des nostalgiques mais aussi des plus jeunes.
 

Par Elina Weil

C'est une salle de jeux comme on n’en voit quasiment plus... Ici, on enfourche une moto d'arcade des années 90, on s'essaie sur un flipper de 1963 ou on s'excite sur des boutons et manettes d'un autre temps. Une toute autre ambiance que lorsqu'on joue seul chez soi...

" Il n’y a pas le plaisir de jouer comme dans une salle d’arcade avec les manettes, les grands écrans, l’ambiance de la salle d’arcade… J’adore, et c’est un moment qu’on partage entre père et fils au final…", confie ce papa qui fait découvrir ces jeux à son garçon.

 

Le plaisir des jeux d'arcade...


De la Playstation aux jeux d'arcade...


40 bornes ont été installées : de quoi plaire aux nostalgiques, mais aussi à ceux qui découvrent. Forcément, passer des consoles dernier cri aux jeux rétro, ce n'est pas facile... 

 

© France Télévisions / Bruno Belamri
© France Télévisions / Bruno Belamri


" Je me rends compte que j’ai vieilli, j’ai plus autant de réflexes, et c’est vrai que les graphismes ont vieilli par rapport au souvenir que j’en avais… Là, on a quand même l’impression que les roues sont carrées sur certains jeux…", confie un adolescent devenu grand venu s'amuser avec un ami.

 

© France Télévisions / Bruno Belamri
© France Télévisions / Bruno Belamri

Il y a quelques années, on jouait au flipper entre deux verres au café du coin. Aujourd'hui, les vieilles machines ont un peu disparu. Alors à 20 ans, c'est une découverte...
 
© France Télévisions / Bruno Belamri
© France Télévisions / Bruno Belamri

 

Sept ans de collecte


Tous ces jeux réunis, c'est le résultat de sept ans de recherches d'un passionné.

" On achète des flippers en panne qu’on répare, puis une bande d’arcades, puis une autre, et puis plus de place parce que la maison est petite et donc après l’idée, c’est de louer une salle pour faire quelque chose de plus grand…" (Sylvain Georges, Organisateur).

 

© France Télévisions / bruno Belmari
© France Télévisions / bruno Belmari

Vous avez jusqu'à la fin des vacances pour vous payer un retour en enfance. Pour cela, il faudra débourser sept euros.
 
© France Télévisions / Bruno Belamri
© France Télévisions / Bruno Belamri

 

Sur le même sujet

Les + Lus