Vidéo de chatons torturés : deux adolescents convoqués devant le juge des enfants

Dans l'Eure, deux adolescents ont posté une vidéo sur Snapchat dans laquelle ils torturaient deux chatons. L'association "Stéphane Lamart pour la défense des droits des animaux" s'était emparé du dossier et avait saisi le procureur de la République d'Évreux pour sévices graves et actes de cruauté. Les jeunes garçons seront convoqués devant le juge des enfants d'Evreux en septembre prochain.

Le jeudi 11 mai dernier, une vidéo tournée dans l'Eure fait polémique sur les réseaux sociaux. Vingt secondes remplies de violence. On y voit deux adolescents torturer des chatons dans une forêt de l'Eure, le tout est filmé au smartphone.

Dans cette vidéo, on entend des rires lorsque les jeunes hommes se présentent devant les cadavres des animaux. La justice a été rapidement saisie par l'association Stéphane Lamart "Pour la défense des droits des animaux". Elle a déposé une plainte pour sévices graves et acte de cruauté ayant entraîné la mort des deux chatons. Une enquête avait été ouverte afin de confirmer la véracité des faits et de la vidéo. 

Une garde-à-vue et des aveux 

Seulement trois jours après, les adolescents âgés de 14 et 15 ans sont placés en garde-à-vue à la gendarmerie de Pont-Audemer. Inconnus des services de gendarmerie et de la justice, le collégien et le lycéen ont reconnu leur implication, expliquant "avoir trouvé par hasard les deux chatons" et "avoir décidé de les tuer puis avoir dissimulé ensuite les cadavres des animaux", précise la Préfecture de l'Eure. Ils ont aussi dit "regretter" leurs actes. 

Les deux adolescents seront donc convoqués en septembre prochain devant le juge des enfants d'Evreux pour "atteinte volontaire à la vie d'animaux domestiques".