Renards roux dans l'Eure : la préfecture condamnée à suspendre son arrêté

Publié le Mis à jour le
Écrit par ADV
Image d'illustration de renards en liberté
Image d'illustration de renards en liberté © Fabrice SIMON

Un arrêté préfectoral du 8 février 2019 autorisait d'abattre les renards roux la nuit dans tout le département de l'Eure. Hier, jeudi 4 avril, la préfecture a été condamnée de le suspendre. Un combat gagné grâce à trois associations de défense des animaux.

Le 8 février dernier, la préfecture de l'Eure publie un arrêté autorisant pendant 11 mois l'abattage de renards roux la nuit. L'association One Voicele Groupe Mammalogique Normand et l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) ont attaqué en justice la préfecture.
 

Les renards souffrent d'une mauvaise réputation. Ils ont toute leur place dans la nature qui n'est pas un terrain de jeu pour une poignée de fans d'armes à feu - Muriel Arnal, présidente de l'association One Voice
 

L'animal est considéré comme un nuisible. Il est accusé de causer des dégâts dans les campagnes normandes et de "faire concurrence" aux chasseurs.
Selon Muriel Arnal, présidente de l'association One Voice, ce sont les fédérations de chasse qui incitent les préfectures françaises à autoriser la "régulation" de la population de renards roux.
 
Or, selon elle, de nombreuses études scientifiques ont démontré l'utilité de cet animal qui se révèle être un atout pour la biodiversité. Il permet de lutter contre la maladie de Lyme et de limiter l'usage de pesticides car les renards se nourrissent de rongeurs.

Personne n'a apporté la preuve que c'était une nécessité de tuer les renards roux - Muriel Arnal, présidente de l'assocation One Voice
 

Pour l'association, l'arrêté autorise "la persécution" du renard par 3 techniques différentes : le tir, le déterrage et la chasse à coure et ne mentionne pas de limite de nombre d'individus tués.

Le 4 avril dernier, la décision du tribunal administratif de Rouen de suspendre de l'arrêté prefectoral de l'Eure vient sauver des centaines d'individus selon One Voice. Au cours des derniers mois, l'association a fait annulé d'autres arrêtés préfectoraux en Meurthe-et-Moselle et Moselle.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.