REPORTAGE. Nouvelles brigades de gendarmerie : à Romilly-sur-Andelle (Eure), "on se sentira plus en sécurité"

durée de la vidéo : 00h01mn27s
Une nouvelle brigade de gendarmerie à Romilly-sur-Andelle (Eure) ©M. Nicolin et A. Capra / France 3 Normandie

Emmanuel Macron a annoncé, le 2 octobre, le déploiement de 238 nouvelles brigades de gendarmerie en France. L'une d'entre elles ouvrira prochainement à Romilly-sur-Andelle (Eure), où elle est attendue avec impatience. Reportage.

"On avait commencé en 2010 à faire le City Stade. Deux ou trois ans plus tard, on a fait l'aire de jeux. L'année dernière, un espace de détente intergénérationnel", liste Jean-Luc Romet, maire (SE) de Romilly-sur-Andelle (Eure).  Ces améliorations, l'édile n'en est pas peu fier. Maire depuis 2008, Jean-Luc Romet avait déjà pu voir ce dynamique bourg de 3 300 habitants distingué : au mois de mai, la commune était classée "premier village où il fait bon vivre" dans la catégorie des communes de 2 000 à 3 500 habitants dans l'Eure. Il ne manquait qu'une gendarmerie.

"Il faut des gendarmes"

Actuellement, ce sont les gendarmes des brigades de Fleury-sur-Andelle et de Pont-de-l'Arche qui interviennent en cas de besoin. Elles ne sont qu'à 10 km... Mais doivent couvrir la totalité de la vallée de l'Andelle, une partie de la vallée de la Seine et du Vexin normand... Un périmètre important.

Alors, l'arrivée de 6 à 8 nouveaux militaires dans la commune est bien perçue. "C'est bien, c'est ce qu'il faut", assure Hamid Chaouch, un habitant. "Il y a trop d'habitants maintenant, Romilly-sur-Andelle ça s'élargit beaucoup. C'est calme, mais il faut des gendarmes."

Même écho de la part de Karine Decaux, dont le salon de coiffure est situé dans la rue principale. "C'est calme Romilly", confirme-t-elle, "mais ça peut être bien d'avoir une gendarmerie. On se sentira plus en sécurité."

A lire aussi : CARTE. Gendarmeries : où seront implantées les nouvelles brigades ?

Un local accolé à la mairie

De son côté, le maire de Romilly a déjà son idée sur l'emplacement de la future gendarmerie. Elle sera intégrée à une mairie "nouvelle version", décrit-il.

"Il y a un local spécial ASVP qui pourrait servir de permanence pour la future gendarmerie. Romilly étant le lieu où la brigade mobile sera implantée, cet endroit pourrait aussi servir pour les dépôts de plainte."

Reste une étape à franchir avant l'arrivée de cette nouvelle unité : la commune doit construire des logements pour accueillir les gendarmes et leur famille. Ces logements devraient être sur pied d'ici deux à trois ans.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité