• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Faut-il dépenser l'argent reçu pour les crédits d'impôts ?

© J.L Flémal /MaxPPP
© J.L Flémal /MaxPPP

Les virements ou lettres-chèques sont arrivés chez 8,8 millions de contribuables. C'est une avance de 60% sur les crédits et réductions d'impôts supposés de votre année fiscale 2018. Dans certains cas, il faudra rembourser ces sommes.

Par Sylvie Callier


Il n'y a eu aucune démarche à faire. Les Impôts ont versé la somme colossale de 5,5 milliards d'euros aux contribuables le 15 janvier.

Un effort de l'Etat pour ne pas pénaliser les français qui sont soumis au prélèvement à la source. 
 

L'année 2017 a servi de référence pour estimer vos droits en 2018


L' argent  versé correspond aux réductions et crédits d'impôts pour l'année fiscale 2018. Comme la déclaration ne sera faite qu'en mai (il faudra toujours remplir une déclaration des revenus de l'an passé), c'est une estimation.

Les services fiscaux se sont basés sur vos dépenses de 2017 déclarées en mai 2018.

Les réductions et crédits concernés :
  • Salarié à domicile
  • Garde d’enfants moins de 6 ans
  • Dépendance
  • Investissement locatif
  • Dons aux associations
  • Cotisations syndicales
Les travaux de rénovation énergétique ne font pas l'objet d'une avance. Ce sont des dépenses ponctuelles, pas régulières, comme les gardes d'enfant. Le crédit sera versé l'été 2019.

"L'Etat avance de l'argent, en disant : "quand on recevra votre déclaration 2018, on verra au final à quoi vous aviez droit"
 
Maitre Benoit Noël, avocat fiscaliste

3 cas de figure

  • Vous pouvez dépenser cet argent si vos dépenses donnant droit au crédit d'impôt sont les mêmes en 2017 et 2018. Les impôts pourront le vérifier quand ils auront reçu votre déclaration pour 2018 en mai 2019. Vous recevrez les 40% restants (le 15 janvier vous avez reçu seulement 60% de la somme)
 
  • Vous ne devez pas dépenser cet argent que vous devrez rembourser en septembre. C'est le cas si vos dépenses permettant une réduction ou crédit d'impôt ont cessé en 2018. 
 
  • Vous avez commencé à engager une dépense qui donne droit au crédit d'impôt en 2018. L'administration n'a donc pas vu cette dépense sur la déclaration de référence de l'année fiscale 2017. Il faudra attendre qu'elle reçoive votre déclaration faite en mai 2019 pour qu'ils régularisent et versent l'argent en septembre.

Maitre Benoit Noël, avocat fiscaliste

Les + Lus

Les + Partagés