• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Gilets jaunes : on ne sait pas combien ils seront mais il sont prêts et se motivent sur les réseaux sociaux normands

annonces sur le périphérique caennnais depuis quelques jours
annonces sur le périphérique caennnais depuis quelques jours

A quelques heures du début des blocages, tous les observateurs se demandent combien seront -ils le 17 novembre au petit matin, réellement. Et alors que les détracteurs du mouvement se lâchent aussi sur les réseaux sociaux, les gilets jaunes sont dans les starting-blocks.

Par Alexandra Huctin

Après plusieurs semaines passées à faire "monter" la sauce, le mouvement "passe"à table. Beaucoup attendent de voir combien seront-ils en réalité. Car parti des réseaux sociaux ce mouvement est difficile à quantifier. 
Aux points de rendez-vous fixés souvent très tôt : entre 6 et 7 heures du matin, ils vont enfin pouvoir se compter . 

En attendant, banderoles et gilets grimés sont prêts : beaucoup s'annoncent sur la page Facebook des "Automobilistes normands en colère"


 Les slogans visent : les jeux de mots avec pompes : 
capturé sur les posts Facebook des Automobilistes normands en colère
capturé sur les posts Facebook des Automobilistes normands en colère

Ils expriment aussi la colère : le poing levé? En prenant bien soin de rester apolitique. 
capturé sur Facebook
capturé sur Facebook

Et puis il y a les créateurs : 

Et les rationnels : 
 
capturé sur Facebook
capturé sur Facebook


Souvent les publications ne manquent pas d'humour, comme cet internaute gilet jaune qui se moque de sa voiture ... jaune : son gilet ne soit même plus ! 
capturé sur Facebook
capturé sur Facebook

Les jeux de mot : 
capturé sur Facebook
capturé sur Facebook

Et le clin d'oeil sur les pièces jaunes : puisqu'il a été décidé de payer les péages d'autoroute avec .... des pièces de quelles couleurs ? jaunes évidemment. 
 
capture sur facebook
capture sur facebook


D'autre s'amusent, en France, à créer des chanson : comme ce morceau de rap "adpaté"...
 

Pour suivre les anti-gilets jaunes , il faut rechercher notamment sur Twitter les #sansmoile17 et #enbleule17.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus