Honfleur : une bachelière toujours sans affectation sur Admission Post-Bac (APB)

Une jeune bachelière de Honfleur (Calvados) est toujours en attente d'une affectation universitaire en STAPS (faculté de sport) pour la rentrée.

Claire Leman avait formulé 3 voeux d'affectation pour sa première rentrée universitaire sur le site Admission Post-Bac (APB)
Claire Leman avait formulé 3 voeux d'affectation pour sa première rentrée universitaire sur le site Admission Post-Bac (APB) © France 3 Normandie
Pendant que certains étudiants font déjà leur rentrée à l'université, Claire Leman, elle, est dans l'attente. La jeune femme ne sait pas où elle passera son année universitaire. Elle se destine à une carrière sportive depuis le lycée, mais le tirage au sort imposé pour intégrer la filière STAPS l'a, pour le moment, laissée sur le carreau. "C'est injuste" s'indigne-t-elle. 

REPORTAGE - Angèle de Vecchi et Bruno Belamri sont partis à sa rencontre. (montage : Pierre Léonard)
Avec les interventions de : 
- Claire Leman, bachelière ES mention Assez Bien
- Nicolas Pubreuil, professeur d'EPS au lycée Albert Sorel à Honfleur 

 

Vers la fin du tirage au sort à l'université ? 

Dans un entretien-fleuve accordé à l'hebdomadaire Le Point ce jeudi 31 août, Emmanuel Macron assure qu'il n'y aura plus de tirage au sort pour entrer à l'université. Environ 6000 jeunes se trouvent encore sans affectation sur la plateforme APB, selon la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. Le gouvernement s'est engagé à leur trouver une place. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter