A Honfleur, l'extension du port séduit les plaisanciers

Depuis juin 2018, le Cercle nautique de Honfleur a plus que doublé sa capacité d'accueil. Un coup de neuf apprécié des plaisanciers.

L'extension et la modernisation du port de plaisance ont été inaugurés en juin 2018.
L'extension et la modernisation du port de plaisance ont été inaugurés en juin 2018. © Hervé Guiraudou / France 3 Normandie
Quais, bornes électriques et accès à l'eau : 400 m2 ont été rééquipés sur le vieux Bassin de Honfleur. Sur le bassin Carnot, 82 nouveaux anneaux ont fait leur apparition. Au total, la capacité d'amarrage d'Honfleur est passée à 200 postes. Le Cercle nautique de Honfleur (CNH) gère désormais 850m de quai, contre 444 auparavant. 
 

400 000 euros d'investissements


Finalisé en juin 2018, cette extension et modernisation du port de plaisance, qui a demandé 400 000 euros d'investissements au CNH, commence à porter ses fruits :
 

Ca s'est un petit peu rajeuni : des gens ont vendu leur bateau, d'autres sont arrivés. On n'est pas très loin de Paris et du Havre. Et ici, il y a des anneaux disponibles à des tarifs très concurrentiels, s'enthousiasme Gilles Léger, un plaisancier d'Honfleur.


Un argument de poids : l'amarrage est environ 30% moins cher qu'au Havre ou à Ouistreham. Mais au-delà de l'aspect financier, le CNH multiplie les efforts pour accueillir de nouveaux résidents et bateaux en escale, dans l'esprit d'un port de plaisance familial.
 

Il faut y aller progressivement parce que les investissements sont lourds et les incertitudes sur le remplissage existent. Il faut essayer de prendre des risques sans être kamikazes, explique Pierre Breton, président du Cercle nautique de Honfleur


Séduire les plaisanciers en escale


Une cinquantaine de places sont destinées aux plaisanciers de passage. L'accès à l'avant-port leur est réservé. Objectif pour le CNH : multiplier et faire durer les escales. Le club compte sur le bouche-à-oreilles et explore plusieurs pistes pour se distinguer. Un service de ravitaillement à base de produits locaux a été mis en place en collaboration avec une chaîne de magasins de la région. Prochaine étape : la mise à disposition de vélos électriques.

Reportage : Eric Proença-Pina et Hervé Guiraudou
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs