• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Honfleur, des tags antisémites dans une rue du centre ville

L'une des portes taguées de la rue des Capucins / © Alexandra Lorin Guinard
L'une des portes taguées de la rue des Capucins / © Alexandra Lorin Guinard

Ce jeudi 14 février, en début de matinée, plusieurs inscriptions notamment à caractère antisémite ont été constatées rue des Capucins. Un dépôt de plainte a été enregistré par le commissariat d'Honfleur.

Par Emmanuelle Partouche

C'est en partant déposer ses enfants ce jeudi 14 février au matin qu'Alexandra Lorin Guinard constate des tags, sur la porte d'entrée de sa maison, qui donne sur la rue. 

Sur le moment, j'ai été choquée. En remontant la rue, j'ai constaté que d'autres portes avaient été dégradées. Sur l'une d'entre elles, figurait une croix gammée. Sur une autre, l'inscription PD.


Cette femme, installée à Honfleur depuis 6 mois, a décidé de porter plainte auprès du commissariat de la ville. Elle a également choisi de contacter la presse.

J'aurais pu me contenter de déposer plainte. Mais je considère que cela fait partie de mon devoir de citoyenne. Je ne suis pas de confession juive. Mais ce sont les valeurs de la République qui ont été bafouées. C'est intolérable.

Cette habitante souligne qu'il y a eu un formidable élan de solidarité dans sa rue. Des voisins sont venus les voir, certains ont déposé des fleurs. Le maire de la ville les a également contactés.


Une enquête pour dégradation par inscription de tags à caractère racial et religieux

 

L'inscription "Simone" sur une porte de la rue des Capucins / © Alexandra Lorin Guinard
L'inscription "Simone" sur une porte de la rue des Capucins / © Alexandra Lorin Guinard



Le procureur de Lisieux confirme qu'une enquête est en cours pour dégradation par inscription de tags à caractère racial et religieux. Il ajoute que le prénom Simone inscrit sur une des portes de la rue renvoie naturellement à Simone Veil, étant donné les récents actes antisémites commis à Paris.
 

Simone Veil : des portraits tagués de croix gammées


Le procureur confirme que des inscriptions nazies ont été constatées sur plusieurs bâtiments de la même rue. L'enquête a été confiée au commissariat d'Honfleur.

Rappelons que ce lundi 11 février, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur a dénoncé la hausse de de 74% des actes antisémites en France, en 2018. Ces actes sont passés de 311 en 2017 à 541 l'an passé, a-t-il précisé. 

Sur le même sujet

Hommage à Jean-Luc Thérier

Les + Lus