INFO Coronavirus Covid-19 en Normandie : hospitalisations en baisse au 1er juin, 334 personnes à l'hôpital

Illustration du nouveau coronavirus, Covid-19 - Mars 2020 / © UPI/MaxPPP
Illustration du nouveau coronavirus, Covid-19 - Mars 2020 / © UPI/MaxPPP

334 personnes sont actuellement hospitalisées en Normandie suite au COVID-19, d'après les dernières informations de l'Agence Régionale de Santé, l'ARS Normandie. Des chiffres en baisse par rapport à la semaine passée, où 428 personnes étaient hospitalisées.

Par Christophe Meunier et Catherine Gauberti /L.A.

D'après les derniers chiffres publiés en Normandie, 334 personnes sont hospitalisées pour cause de Coronavirus, selon les chiffres délivrés par l'Agence régionale de Santé (Agence régionale de Santé).
20 malades sont hospitalisés dans un service de réanimation (dix de moins, en une semaine).

L'ARS a modifié la périodicité à laquelle elle publie ses données. Deux publications officielles sont effectuées par semaine (le mardi soir et le vendredi soir). Nous vous proposons quant à nous une actualisation hebdomadaire d'après les chiffres communiqués le mardi.
 

Normandie : baisse des hospitalisations et des réanimations, 7 nouveaux décès recensés entre le 26 mai et le 1er juin

Au 1er juin, 334 personnes sont hospitalisées en Normandie :
  • 55 personnes dans le Calvados (-56 par rapport au bilan chiffré du 25 mai)
  • 77 dans l’Eure (-5)
  • 47 dans la Manche 
  • 47 dans l’Orne (-4)
  • 108 en Seine-Maritime (-29)

Parmi elles, 20 personnes sont hospitalisées en réanimation.
420 personnes sont décédées en Normandie depuis le début de l'épidémie dont 7 depuis le 25 mai.

Depuis le début de l'épidémie de Coronavirus, 1468 personnes sont retournées à leur domicile suite à une hospitalisation.
 
 

Hospitalisations par département en Normandie (jusqu'au 6 mai)


Ci-dessous le nombre de personnes hospitalisées par département en Normandie entre le 19 mars et le 6 mai. L'infographie met en évidence la progression globale de l'épidémie en Normandie : on voit bien l'augmentation rapide du nombre de cas entre le 25 mars et le 5 avril. On voit également la propagation plus importante en Seine-Maritime que dans les autres départements, une disparité qui s'estompe au fil des jours, le nombre de cas augmentant dans les quatre autres départements normands.


Evolution des hospitalisations, sorties d'hôpital et décès en Normandie

Le nombre de malades hospitalisés en Normandie (en jaune sur notre graphique) baisse : 587 le 30 avril, 562 le 6 mai et 483 ce vendredi 15 mai.
41 personnes sont en réanimation aujourd'hui. Le nombre de décès à l'hôpital (en rouge) - qui ne comprend pas le nombre de décès liés au coronavirus hors des hôpitaux - atteint 393 en Normandie (+2 depuis lundi 11 mai). 
1 282 personnes sont sorties de l'hôpital depuis le 24 mars.   
 

 


D'où viennent les nouvelles hospitalisations ?

Chaque jour, les indications d'hospitalisations sont émises par les médecins traitants "de ville", les centres SOS Médecins ou les services d'urgences. L'infographie animée ci-dessous montre les évolutions, en Normandie, du nombre de personnes hospitalisées, du nombre de nouvelles hospitalisations quotidiennes, et du nombre de cas suspects repérés aux urgences et à SOS Médecins.
Le flux de nouvelles hopstitalisations et des cas suspects de Covid-19 ne sont pas encore taris aujourd'hui.
 



Cependant, l'activité des urgences hospitalières et de SOS médecins se focalise de moins en moins sur le coronavirus. Le communiqué de l'ARS nous signale par exemple ce 15 mai que "au cours de la journée du 14 mai, 22 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1.6 % de l’activité totale tout âge".


De même, l'ARS informe que "pour cette même journée [du 14 mai], 16 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 5.1% de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région".


 

Les retours à domicile beaucoup plus nombreux que les décès

L'infographie ci-dessous compare les décès et retours à domicile. Elle est encourageante : excepté pour les personnes très agées (+ de 90 ans), on voit bien que pour chaque tranche d'âge, le nombre de retours à domicile est supérieur au nombre de décès.



Les tests Covid-19 en Normandie

Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité sur  :
  • des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves,
  • les professionnels de santé,
  • les premiers cas possibles en EHPAD,
  • les femmes enceintes,
  • les donneurs d’organes.
Dans ce cadre, au 11 mai 3 934 personnes ont été testées positives au coronavirus en Normandie sur un total de 32 919 tests effectués depuis le 24 février. Le taux de personnes positives baisse progressivement. Il est maintenant de 12% (il était de 17% au départ). 

 

Un Taux de positivité journalier très fluctuent

Si le taux de positivité sur la durée de l'épidémie tend à baisser graduellement, il n'en n'est pas de même pour le taux observé quotidiennement. Ce dernier varie énormément d'un jour à l'autre, avec cependant une tendance baissière globale.  
 
Lors de sa présentation des mesures de déconfinement à l'Assemblée Nationale le 28 avril, le Premier ministre a déclaré : "A la sortie du confinement nous serons en capacité de massifier les tests avec 700 000 tests virologiques par semaine". On ne sait pas dans quelle mesure la Normandie contribuera à cet objectif. Néanmoins, on observe que depuis le 19 mars, le nombre de tests quotidiens a beaucoup varié d'un jour à l'autre sans pour autant dépasser son maximum de 1 130 tests le 14 avril. 
  

Malades et décès dans les EHPAD de Normandie

La situation dans les EHPAD de Normandie est inquiétante : de 44 décès comptés le 8 avril, on passe à 253 décès ce 15 mai.
Aujourd'hui, sur les 388 établissements de notre région (380 étaient recensées jusqu'au 24 avril) accueillant des personnes agées, 150 déclarent avoir au moins un cas de Coronavirus, parmi les résidents ou le personnel (soit 6 de plus depuis le 4 mai) et parmi ces établissements, 76 déclarent avoir des cas groupés, témoignant de la circulation active du virus. 
253 décès ont été enregistrés. Ce chiffre comprend les décès en EHPAD et à l'hôpital.  


 
 

Qui sont les malades hospitalisés en Normandie ?

Le 3 mai, 87% des malades hospitalisés en Normandie ont plus de 60 ans. Pour la moitié, ce sont des hommes. Dans les services de réanimation : 71% des malades ont plus de 60 ans et sont des hommes à 86%. 

L'âge médian des personnes décédées en Normandie est de 82 ans, ce qui signifie que parmi ces décès, il y en a autant qui ont moins de 82 ans que plus de 82 ans.
  
 
 



En France, quelle est la situation de l'épimédmie ? Combien de cas confirmés de COVID-19 ?

 


 

Situation épidémiologique en Normandie (source Agence Régionale de Santé)

Depuis le 19 mars 2020, le Calvados est considéré comme zone à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. L’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont également considérées comme zones à risque depuis le 21 mars, et l'Orne depuis le 26 mars.

Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Il est rappelé que le virus ne circule pas dans l’air : la maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie. C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.  

Rappel des gestes barrières pour se protéger :

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.

Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000 et des sites internet officiels sont à disposition : Site du gouvernement , Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus