Jardinage : fabriquez votre oya réserve d’eau écologique

Publié le
Écrit par Sophie Bernard
© Hortithèque-Naturapôle la Vatine Mont Saint-Aignan

L’oya est une jarre en terre cuite ancestrale à enterrer dont les parois sont poreuses. Cette technique d’irrigation remonterait à plus de 2000 ans

L’oya votre réserve d’eau écologique et tellement logique

Ce système d’arrosage est un réservoir d’eau qui une fois enterré au pied d’une plante diffuse de l’eau par capillarité, par suintements, tout contre ses racines et qui assure l’irrigation pendant quelques semaines (selon la taille de l’oya).
L’oya permet de maintenir une parcelle de terre bien fraîche mais sans excès, autour des plantes qui ne supportent pas la sécheresse.
Cette technique économique évite les arrosages fréquents et le gaspillage de l’eau.

L’oya est très tendance donc en vente dans le commerce
Depuis quelques années des oyas prêtes à l’emploi sont vendues pour le jardin comme pour les plantes en pots. Selon leurs tailles elles contiennent des quantités d’eau différentes.
Maintenant que nous savons qu’elles doivent être poreuses, qu’elles peuvent être de tailles différentes, il ne nous reste qu’à les fabriquer et c’est presque un jeu d’enfant.

Accessoires

  • 2 pots en terre cuite (toujours par 2 et de tailles identiques ou l’un un peu plus petit que l’autre, qui sera placé au-dessus)
  •  ciment-colle
  • 1 bouchon en liège

c’est tout !

Fabriquons nos oyas nous-même
Récupérez des pots en terre cuite du volume souhaité
Bouchez le trou d’évacuation du pot (inférieur) avec du ciment colle.
Posez les 2 pots l’un sur l’autre et scellez-les hermétiquement avec du ciment colle qu’il faut laisser sécher au moins 24heures.
 

Utilisation de l’oya
Enterrez l’oya entièrement dans le jardin ou dans vos gros pots/bacs.
Ne laissez apparaitre à la surface de la terre que le haut de l’oya pour les remplissages d’eau.
Placez l’oya contre les racines de la plante que vous voulez irriguer durant la saison sèche.
Quand l’oya est plein, bouchez hermétiquement le trou apparent avec un bouchon en liège pour que les insectes ou petits animaux ne s’y noient pas mais aussi pour limiter l’évaporation de l’eau.
 

Arrosages en profondeur= plantes bien enracinées et solides
Contrairement aux arrosages en surface, l’eau qui est diffusée sous terre va favoriser le développement des racines plus en profondeur et renforcer la prise au sol du végétal.

Les racines vont aller chercher les éléments nutritifs vitaux beaucoup plus en profondeur c’est tout bénéfice pour nos plantes

Sophie Bernard

Vous l’aurez compris, plus l’oya est grand plus il contient d’eau
Au début de son utilisation, vérifiez souvent le niveau d’eau qu’il contient au fil des jours pour savoir combien de temps il sera en mesure d’arroser la plante sans remplissage. Exactement comme pour les bacs à réserves d’eau en plastique, ne remplissez pas les oyas en hiver, le gel les briserait.

Les bienfaits d’un oya 
Les avantages des oyas sont indéniables en termes de préservation de la ressource en eau : c’est 30 à 40 % de consommation d’eau en moins par rapport à un arrosage classique goutte-à-goutte ou microporeux.

Normalement, moins d'adventices se développent puisque les graines en surface ne reçoivent pas d'arrosage et ne peuvent se développer par manque d'humidité.
L'installation d'oya ne dispense pas de pailler pour limiter l'évaporation et conserver l'humidité du sol exposé aux rayons brûlants du soleil.

Vous avez maintenant la possibilité de fabriquer vous-même des réservoirs d’eau écologiques et économiques.

Cet article a été écrit et illustré avec la complicité des élèves en 2ème année de BTS aménagements-Paysagers d’Hortithèque-Naturapôle de la Vatine à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) Arnaud ANDRIEUX, Garis GOVIN, Nicolas LEROUX

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.