Jardinage : pense-bête pour bien soigner fleurs, légumes et fruits tout l’été

Planter c’est bien, mais encore faut-il savoir entretenir nos végétaux pour qu’ils nous donnent le meilleur jusqu’en fin de saison. Marc de café répulsif, bar à limaces, traitement au savon de Marseille, engrais bio. Notez bien ces conseils…
 
© Pixabay

Entretenir nos végétaux une fois plantés n'est pas chose aisée. C'est pourtant ce qui leur permettra de s'épanouir jusqu'à la fin de la saison. Retrouvez ici des conseils bien utiles pour prendre bien soin d'eux, à base de marc de café (répulsif), bar à limaces, traitement au savon de Marseille, ou autre engrais bio.

Les bons gestes pour avoir de belles plantes

Arrosez votre compost

Et sachez qu’il est préférable qu’il soit posé directement sur la terre et sans couvercle.
Il doit chauffer l’été, prendre la pluie, geler l’hiver et être travaillé par les vers de terre.
N’utilisez pas le compost avant qu’il ait 1 an au minimum voire 16 ou 18 mois c’est mieux.
S’il est encore trop jeune, il reste très acide et brûle tout ce qu’il touche.

 

© Pixabay

 

Anti pucerons au savon de Marseille pur

Laissez tremper un morceau de savon de Marseille pur (sans parfums ajoutés, dans un seau d’eau de pluie pendant 24 heures.
Sortez le savon (mou) et laissez le sécher.
On peut aussi utiliser du savon de Marseille râpé ou en paillettes vendus dans le commerce.
Pulvérisez cette eau savonneuse sur toutes les plantes envahies pas des insectes en particulier des pucerons qui détestent la sève parfumée.
Il faudra refaire ce traitement plusieurs fois par semaine, surtout après une pluie.
Les fruits ou légumes traités avec ce savon peuvent être consommés sans problème dans les heures qui suivent ce traitement. Il suffit de les laver soigneusement.

 

 

Le marc de café fait barrage aux gastéropodes

Ne jetez pas votre marc de café, répartissez-le en bonne quantité autour des pieds des plantes envahies de pucerons. Remettez-en régulièrement et faites en sorte qu’il reste poudreux.
Il repousse les limaces et escargots qui ont horreur de ramper dessus puisqu’il leur reste collé au corps humide.

Le marc de café repousse les fourmis (s’il reste en poudre)

Les pucerons ne volent pas.
Seuls, ils ne peuvent pas atteindre la pointe des branches.
Ce sont les fourmis qui les transportent jusque-là haut par intérêt puisqu'elles se nourrissent goulument du « miellat » fabriqué par les pucerons. Ce sont leurs excréments !
Si les fourmis ne franchissent pas la barrière de marc de café, plus de pucerons.

 

© Pixabay

 

Fabriquer un bar à limaces

Pour capturer les limaces et escargots une bonne bière fera l’affaire.
Attirés par l’odeur alléchante, ils vont descendre dans le pot et prendre une bonne cuite.
Saouls de bonheur, ils ne pourront pas remonter le long de la paroi de verre et se noieront dans la bière.
Nous n’aurons qu’à enlever les cadavres tous les jours et les donner à manger aux oiseaux... et nos salades se porteront au mieux.

Accessoires :

Creusez un trou dans la terre auprès des plantes souvent croquées par les gastéropodes.
Enterrez-y le pot jusqu’au goulot.
Placez une ardoise ou une tuile au-dessus, pour en faire un toit incliné qui empêchera l’eau de pluie de remplir ce pot.
Callez le toit avec une brique ou un caillou pour qu’il soit en pente douce.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Yucca Permaculture (@yuccapermaculture) le

 

Trop de fruits et de légumes sur les tiges et les branches

Trop de tomates sur la même tige, trop de prunes, de pommes ou de poires sur la même branche ?
Pensez à en supprimer une partie avant qu’elles n’arrivent à maturité.
Si la branche croule sous le poids des fruits elle risque de casser.
Si fruits ou légumes sont trop nombreux et trop serrés les uns contre les autres, ils vont pourrir ou tomber au moindre coup de vent et risquent encore de ne pas pouvoir mûrir.
Ôtez les moins beaux, les plus chétifs, ceux qui sont piqués par les insectes.
Triez-les maintenant pour vous assurer une belle récolte.

 

© Pixabay

 

La bouillie bordelaise contre les maladies des plantes

Cette bouillie bordelaise est faite de cuivre et elle est utilisée en culture biologique.
Ne laissez pas les feuilles de vos plantes en sale état.
Les feuilles des rosiers ont des tâches rouilles, les feuilles des cucurbitacées sont couvertes d’un velours blanc, c’est l’oïdium, les feuilles des pêchers se recroquevillent et forment des cloques, c’est la cloque du pêcher.
Une pulvérisation par semaine (sans pluie au moins 1 journée après traitement)
Jusqu'à ce que la maladie disparaisse. Surveillez que les nouveaux bourgeons apparaissent en bonne santé, ce sont eux qui vous serviront de repères.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Graines De Pousses (@graines_de_pousses) le

 

 

Voilà, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire au jardin et au balcon tout l’été!

 

 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardins nature