Nicolas Mayer-Rossignol, candidat socialiste de la future Normandie unifiée était à Cherbourg ce lundi. Au programme, visite du port et surtout du chantier autour des énergies marines renouvelables avec Alstom.

Alors qu'à droite la tête de liste est désormais connue, le candidat socialiste poursuit sa campagne de séduction auprès des bas-normands. Le président haut-normand était en déplacement ce lundi dans le Cotentin pour une visite sur le thème de la mer, une mer sur laquelle l'avenir de Cherbourg se joue aujourd'hui avec le projet d'implantation d'hydroliennes au large du Cotentin  et la construction d'usines d'éoliennes sur le port cherbourgeois

Le candidat en campagne a su trouver les mots pour charmer ses hôtes du jour à l'heure où le débat de la réunification normande se résume parfois à la confrontation entre Caen et Rouen: "L'agglomération cherbourgeoise est une pépite", clame Nicolas Mayer-Rossignol, "C'est non seulement une pépite pour la Manche mais c'est également une pépite pour toute la Normandie et demain pour la région c'est vraiment un enjeu majeur que de renforcer les investissements à Cherbourg pour faire de Cherbourg un des fers de lance de la Normandie".

Ces investissements, ce sont notamment les 50 millions d'euros investis pour gagner 40 hectares sur la mer et y implanter les deux usines de fabrication d'éoliennes d'Alstom (une pour les pâles, l'autre pour les mâts). Les deux sites devraient employer 500 personnes et générer, selon certaines projections, 500 emplois supplémentaires indirects. Le projet toutefois pris du retard (15 mois): la construction de la première usine ne devrait débuter qu'à l'été 2016. Ce qui ne manque pas de susciter quelques inquiétudes dans la région.

Le candidat socialiste a lui-même défendu un projet similaire piloté par Areva dans sa région, au Havre. Il promet qu'aucun de ces projets ne sera sacrifié dans la réunification et entend faire de ce dossier l'une des ses priorités.


Reportage de Sylvain Rouil et Claude Leloche
Intervenants
- Bernard Cauvin, président de la cité de la mer
- Nicolas Mayer-Rossignol, président PS de la région Haute-Normandie, candidat aux élections régionales
- Bertrand Marsset, Ports normands associés (PNA)