• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Hydroliennes: GDF Suez-Alstom et EDF-DCNS lauréats de l'appel d'offres pour des fermes-pilotes

Des hydroliennes produiront bientôt de l'électricité dans le Raz Blanchard.
Des hydroliennes produiront bientôt de l'électricité dans le Raz Blanchard.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé ce mardi à Montoir-de-Bretagne les lauréats de l'Appel à Manifestation d'Intérêt pour l'implantation d'hydroliennes au large du Cotentin.

Par avec AFP

Des alliances industrielles entre GDF Suez et Alstom d'une part et EDF et DCNS d'autre part ont remporté l'appel à projets pour construire les premières fermes-pilotes d'hydroliennes au large du Cotentin, a annoncé mardi Manuel Valls.

"Je veux vous annoncer que j'ai désigné deux lauréats pour la construction de fermes-pilotes hydroliennes, dont le projet Nephtyd d'Alstom et GDF Suez", a déclaré le Premier ministre lors de son discours d'inauguration de la nouvelle usine d'éoliennes en mer d'Alstom à Montoir-de-Bretagne, aux abords de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

"A ce stade, il n'a pas été possible de retenir tous les projets. J'ai donc demandé au Commissariat général à l'investissement d'identifier les technologies les plus intéressantes pour les soutenir autrement", a précisé M. Valls lors de son discours aux Assises de l'économie de la mer, à Nantes.

Les hydroliennes doivent être immergées et installées dans le secteur à très fort courants sous-marins du Raz Blanchard (Manche), au large du Cotentin. "Ce projet pilote est une étape indispensable pour confirmer la viabilité technico-économique de la filière avant un développement de cette technologie à une plus grande échelle", a réagi GDF Suez dans un communiqué.

Le groupe a sélectionné le port de Cherbourg comme future base industrielle pour l'assemblage et la maintenance du parc pilote, qui sera composé de quatre hydroliennes Oceade d'Alstom d'une puissance totale de 5,6 mégawatts, de quoi alimenter 15.000 personnes en électricité. La construction doit débuter en 2017 pour une durée d'exploitation de 20 ans.

"Le retour d'expérience sur cette ferme pilote est un préalable indispensable pour envisager le passage ultérieur à une phase commerciale de plus grande échelle", a déclaré dans un autre communiqué le vice-président senior d'Alstom en charge des énergies nouvelles, Jacques Jamart.

Outre Nephtyd, le second projet retenu, Normandie Hydro, sera construit par EDF Energies Nouvelles et DNCS grâce à une technologie développée par OpenHydro, filiale de DNCS dans l'hydrolien. Il prévoit l'installation de sept hydroliennes d'une puissance totale de 14 mégawatts, dont le raccordement final au réseau électrique est prévu à partir de 2018. "La sélection de ce projet donne une impulsion au développement d'une filière française de l'hydrolien dont Cherbourg sera le moteur", s'est réjoui, dans un communiqué, Thierry Kalanquin, président d'OpenHydro. 

Au total, l'appel à projets pour construire ces turbines sous-marines productrices d'électricité représente un investissement avoisinant une grosse centaine de millions d'euros, a-t-on indiqué dans l'entourage de M. Valls. Huit projets avaient été remis au printemps à l'Ademe dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour la construction de "Fermes pilotes hydroliennes", annoncé en 2013 à Cherbourg par François Hollande.

Le projet Normandie Hydro s'inscrit dans la continuité du déploiement de la ferme expérimentale de Paimpol-Bréhat (Côtes d'Armor), où deux hydroliennes doivent être installées en 2015.

L'énergie hydrolienne est une des nouvelles filières émergentes des énergies renouvelables, même si son coût élevé et le défi technique de l'immersion prolongée restent encore des obstacles à son développement à grande échelle.

Manuel Valls n'a en revanche pas évoqué le troisième appel d'offres pour l'éolien en mer, attendu par les industriels. Celui-ci viendrait s'ajouter aux deux premiers, qui ont attribué la construction de six grands parcs offshore au large des côtes françaises.


Sur le même sujet

L'ancienne RH se reconvertit en prof de pâtisserie

Les + Lus