14 juillet: Les Fourriers de Querqueville défilent pour la deuxième fois de leur histoire à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM/SR
Depuis deux mois, à l'école des Fourriers de Querqueville, on répète sans relâche en vue du 14 juillet
Depuis deux mois, à l'école des Fourriers de Querqueville, on répète sans relâche en vue du 14 juillet

Cela n'était plus arrivé depuis 15 ans. Un détachement de l'école militaire des Fourriers de Querqueville participe au défilé du 14 juillet. 37 instructeurs et stagiaires, représentant les trois corps de l'armée, se sont préparés depuis 2 mois.

A Querqueville, près de Cherbourg, l'école des Fourriers voit passer 3600 militaires chaque année, des militaires issus des trois grands corps d'armée et qui viennent se former aux métiers de l'administration et de la comptabilité ainsi qu'aux métiers de la restauration et de l'hôtellerie. Cette année, cet établissement de formation est à l'honneur: 37 stagiaires volontaires ou instructeurs défileront le samedi 14 juillet sur "la plus belle avenue du monde". Quinze ans que ce n'était pas arrivé. 
Alors depuis deux mois, les heureux élus répètent sans relâche. Tout est millimétré: cadence, écartement. L'homme s'efface derrière le bloc. "Il faut que ce soit beau, ravissant à l'oeil, plaisant à regarder et puis il faut que ce soit vraiment martial, militaire, que ça ait de la gueule, se je puis m'exprimer ainsi", explique le Capitaine Stephane. La délégation de l'école des Fourriers sera à partir de ce dimanche sur la base de Satory, près de Versailles, pour une ultime semaine d'entraînement intensif avant le jour J.



Reportage de Sylvain Rouil et Laïla Agorram
 
14 juillet: Les Fourriers de Querqueville défileront pour la deuxième fois de leur histoire à Paris


Intervenants:
Capitaine Stephane, Officier en charge de la communication

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.