INSOLITE. Du poivre Made in Normandie

Du poivre Made in Normandie, c'est aujourd'hui une réalité. À Saint-Maurice-en-Cotentin, dans la Manche, se trouve la première exploitation normande de poivre. 300 poivriers aux saveurs exotiques cultivés depuis un an et demi par une jeune femme reconvertie dans l'agriculture.

C'est une plantation unique en Normandie. Dans le Cotentin, se trouve la première exploitation poivrière normande. À Saint-Maurice-en-Cotentin, près de Barneville-Carteret (50), Marine Rivière exploite depuis un an et demi, une plantation de poivriers.

Cette ancienne cadre dans l'industrie nucléaire, reconvertie dans l'agriculture, s'est lancé un drôle de défi. Créer une production de poivriers dans le Cotentin. Une gageure qui est devenue réalité. Avec son mari, elle exploite aujourd'hui 300 arbustes sur son domaine de 4 hectares.

Je recherchais une culture qui me convienne. Je suis une grande adepte de la botanique et j'ai vu qu'il y avait un ou deux spécimens qui tenaient bien. Une nuit, j'en ai rêvé et le lendemain, je savais qu'il fallait que je fasse ça.

Marine Rivière

Débute alors la nouvelle vie de Marine Rivière. Elle commande ses jeunes poivriers et fait l'acquisition de l'exploitation qui va accueillir sa production. La ferme de L'hôtel Fauvel, rebaptisée Plantation Petite Rivière. Avec son mari, elle plante, il y a un an et demi, 130 poivriers qui seront rejoints par 170 autres en décembre 2022. 

durée de la vidéo : 00h00mn08s
Les baies naissantes des poivriers de Tasmanie dans l'exploitation de Marine Rivière à Saint-Maurice-en-Cotentin. ©Marinerivière

Trois espèces de poivriers ont été plantés dans la terre fertile du Cotentin. Du Sichuan, du Japon et de Tasmanie. Des variétés adaptées au climat océanique de la région. La cueillette annuelle ne se fait pas à la même période. Pour le Sichuan, c'est en octobre et les baies du Japon et de Tasmanie, c'est en été. "Je compte beaucoup sur le poivre de Tasmanie, dont la production mondiale se limite seulement à 5 tonnes par an " précise Marine Rivière.

Une boutique à la ferme

En juillet prochain, la Plantation Petite Rivière va s'enrichir d'une boutique. L'occasion de vendre une partie de sa production aux visiteurs et autres touristes. Des dégustations des meilleurs poivres du monde seront au menu, ainsi que les baies cultivées sur place.

Marine Rivière compte bien également écouler sa production de poivre aux restaurateurs de la région. Soucieuse du bon goût et d'une production naturelle, elle cueille ses baies à la main. Aucun engin agricole ne roule sur les 4 hectares de la ferme. Quant à l'entretien du terrain, il est assuré par 3 ânes qui assurent une éco-tonte parfaite. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité