Le Marité fait escale à Cherbourg

Depuis ce samedi 11 juillet et jusqu'au 15 juillet, le dernier terre-neuvier à voile français le Marité est de retour à Cherbourg (Manche), ville où il a bénéficié d'importants travaux de restauration en 2006. Le programme de l'escale est déjà connu. 
Le Marité est le dernier terre-neuvier en état de naviguer et le plus vieux gréement en bois battant pavillon français.
Le Marité est le dernier terre-neuvier en état de naviguer et le plus vieux gréement en bois battant pavillon français. © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE
Les trois mâts, les seize voiles et la coque blanche du Marité habillent de nouveau le port de Cherbourg (Manche).

Le dernier terre-neuvier français fait escale dans la cité cherbourgeoise depuis ce samedi 11 juillet et jusqu'au mercredi 15 juillet, deux semaines après avoir repris la navigation en Baie de Granville, son port d'attache

Escape game et navigation

Durant les cinq jours d'escale, le Marité accueillera du public sur terre comme en mer. Le programme prévoit en effet trois journées d'escape game et visites ainsi que deux journées de sorties en mer. 

Le programme : Infos et réservations : www.lemarite.com
Covid oblige, de nombreuses mesures sanitaires ont été mises en place pour permettre ses activités, en limitant les risques de transmission du virus.

Le nombre de passagers est ainsi limité, le port du masque est obligatoire, du gel hydroalcoolique est mis à disposition. Le bateau est quant à lui désinfecté matin et soir, plus le midi lors des sorties en journée. 

Une histoire liée à Cherbourg

Si le Marité a été construit à Fécamp (Seine-Maritime) en 1921, le trois-mâts goélette de 44,90m de long est aussi lié à Cherbourg.

C'est dans la cité cherbourgeoise que le plus vieux gréement en bois battant pavillon français est entré en cale sèche dans la forme de l'Epi, le 5 janvier 2006 pour une restauration d'envergure. 

Les années de navigation ayant usé la coque, le dernier terre-neuvier a été remis en état durant plus de deux ans à Cherbourg, puis dans le port de Saint-Vaast-la-Hougue, avant de retrouver la mer à nouveau en 2012.

Depuis, l'élégante silhouette blanche du Marité navigue entre la baie de Granville, les Îles Chausey, Cherbourg et les grandes fêtes maritimes. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport