• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Flamanville : des essais retardés sur l'EPR

L'EPR de Flamanville, le 2 février 2018. / © source: AFP
L'EPR de Flamanville, le 2 février 2018. / © source: AFP

EDF annonce ce lundi le report d'une importante phase d'essais sur le réacteur nucléaire EPR de Flamanville mais confirme cependant le calendrier de démarrage et le coût du chantier.

Par AFP/L.A

Le début des essais dits à chaud est désormais prévu pour la deuxième quinzaine de février
EDF

EDF avait indiqué l'été dernier qu'ils devaient se dérouler avant la fin de l'année 2018. Ces essais doivent se dérouler dans des conditions de température et de pression similaires aux conditions d'exploitation. 

Le groupe confirme toutefois lundi le calendrier et les coûts dévoilés à l'été 2018, quand un an de retard et des nouveaux surcoûts avaient été annoncés : "les équipes d'EDF et de ses partenaires industriels restent pleinement mobilisées pour réaliser le chargement du combustible au quatrième trimestre 2019 dans un objectif de coût de construction pour EDF à la date de mise en service maintenu
à 10,9 milliards d'euros"


EDF ajoute poursuivre "activement le plan d'actions sur les soudures du circuit secondaire principal annoncé le 25 juillet dernier", sans plus de détail.
    

Les retards annoncés l'été dernier faisaient suite à des défauts sur des soudures se situant au niveau des tuyauteries du circuit secondaire principal, qui relient le générateur de vapeur et la turbine qui produit l'électricité.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fabrice Antoncic, vice président des "vitrines de Rouen"

Les + Lus

Les + Partagés