Didier Bénureau : “Se moquer des autres c'est un peu se moquer de soi-même”

Le comédien Didier Bénureau, adepte de l'humour grinçant, est actuellement "En tournée" dans toute la France pour présenter un florilège de ses meilleurs sketchs. Il était à Saint-Lô le 30 septembre dernier. L'équipe de Là où ça bouge l'a rencontré.

Par LOCB

Voilà bientôt trente ans (premier spectacle en 1988) qu'il dépeint avec férocité sur scène la bêtise de ses contemporains, y compris la sienne. "Se moquer des autres, c'est un peu se moquer de soi-même", explique Didier Bénureau à l'équipe de Là où ça bouge, "J'essaye de ne pas donner de leçon, je suis là pour amuser les gens. Je ne suis pas là pour dire : "ça c'est bien, ça c'est mal". C'est pas mon travail. Je chope des comportements, je chope des personnalités, je m'amuse avec des personnages et j'essaye de faire rire.

Révélé au grand public par le Petit théâtre de Bouvard, Didier Bénureau a ensuite travaillé avec Muriel Robin avant de "voler de ses propres ailes". On a aussi pu le voir au cinéma. Il est actuellement "En tournée" dans toute la Frnace pour présenter une sélection de ses meilleurs sketchs ( « Morales », « Jean Coqueteau », « l'Evêque travesti », « la Belle-mère » ou « le Ténor irradié de Fukushima ») et quelques nouveautés. Il était au théâtre de Saint-Lô le 30 septembre dernier. L'équipe de Là où ça bouge l'a rencontré à cette occasion. Retrouvez l'intégralité de cet entretien.

Un entretien réalisé par Jacques Perrotte, Bertrand Goulet, Patrick Mertz et François-Xavier Robert

Sur le même sujet

Les + Lus