Sortir près de chez soi : Les graffeurs Baby.K et Blesea décorent un nouveau blockhaus à Biville, dans la Manche

Les graffeurs Blesea et Baby.K revisitent régulièrement les blockhaus de la Manche. A Biville, ce weekend pascal, ils ont choisi un personnage de " Pirates des Caraïbes" pour nous faire rêver. Un choix "Toujours en lien avec leur forme et l'imagerie populaire de notre enfance" expliquent-ils. 

Les graffeurs Baby.K et Blesea, à Biville, dans la Manche, au sommet de la tête de Davy Jones, personnage du film "Pirates des Caraïbes"
Les graffeurs Baby.K et Blesea, à Biville, dans la Manche, au sommet de la tête de Davy Jones, personnage du film "Pirates des Caraïbes" © photo: Olivier Le Saux/MOGAB Productions

" On n'a pas besoin de dérogation pour dessiner " " Graffer les blockhaus, c'est donner aussi un peu de liberté et d'imaginaire aux autres"

Leurs phrases s'emboîtent, preuve parfaite de cette amitié vieille de vingt ans entre les deux dessinateurs cherbourgeois. 

Ils revendiquent la culture des années 90 de leur enfance, populaire, générationnelle. Un vaisseau Star Wars, Dragon Ball, Goldorak, un Sphinx ....ornent depuis quelques années une quinzaine de blochaus du littoral de la Manche. Ensemble ou séparément, Baby.K et Blesea imaginent les décors et les réalisent.

" C'est la forme du Blockhaus qui nous inspire. On prends des photos, on discute et après on attaque." " L'idée, c'est de contextualiser le décor, de créer une mise en scène " "On ne graffe que des blockhaus à l'abandon et abimés. Il est hors de question de graffer ceux des plages du Débarquement ce ne serait pas opportun."

Si Baby.K est désormais un professionnel du graffitti, Blesea, lui, pratique en liberté sans en faire son métier.

 

Fidèle, aux deux graffeurs, Olivier Le Saux de Mogab Production, entreprise cherbourgeoise audiovisuelle, réalise leurs images et leurs vidéos, comme ci jointe à Biville, ce weekend.

Baby.K est sensible aux commentaires de ceux qui aimet les oeuvres " Certains maires du littoral nous ont même remercier de faire venir du monde sur leur plage pour voir nos décors..." Blesea, plus discret, s'intéresse peu aux commentaires " Ma proposition artistique est personnelle. Elle peut être critiquée. Je veux rester libre de dessiner ce que je veux"

Les travaux des deux graffeurs sont aussi visibles sur leurs comptes Instagram respectifs : @baby.k.graffiti, @blesea_one

Les oeuvres de Baby.K et Blesea sont visibles sur les plages de la côte Ouest de la Manche: Biville, Fermanville, Urville Nacqueville. Certaines malheureusement ont déjà disparues, emportées par les flots. 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
idées de sorties sorties et loisirs culture confinement : envie d'évasion société