Manifestations des éleveurs : le point sur les conditions de circulation en Haute-Normandie

© Wilfried Langlois
© Wilfried Langlois

Les producteurs de bovins et de porcs continuent à manifester ce mercredi 22 juillet en Haute-Normandie, particulièrement en Seine-Maritime. Nous faisons le point sur les conditions de circulations à Rouen, ainsi que sur les routes et les ponts de la région.

Par Marianne Skorpis

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a rencontré mardi 21 juillet 2015 une délégation d'agriculteurs à Caen (Calvados). Le gouvernement devrait proposer un plan d'action ce mercredi 22 juillet, à la sortie du conseil des ministres. Les éleveurs de bovins et de porcs, qui réclament des prix de vente plus justes, continuent à manifester en Haute-Normandie.  France 3 Haute-Normandie fait le point pour vous sur les conditions de circulation.


Les axes et les ponts bloqués

  • 14h50 : A Rouen, la place Saint-Paul et le pont Mathilde, bloqués depuis le début de la matinée, vont bientôt être rouverts. Les éleveurs vont déposer des carcasses devant la préfecture.
  • 14h50 : Une manifestation a débuté en fin de matinée dans le secteur de la sous-préfecture du Havre, située 95, boulevard de Strasbourg. La sous-préfecture est temporairement fermée.
  • 15h : Les ponts de Tancarville (A131) et de Brotonne restent bloqués dans les deux sens jusqu'à nouvel ordre.
  • Les éleveurs risquent de mettre en place un barrage filtrant sur le pont de Normandie (A29).
  • L'A150 est bloquée dans le sens Barentin-Rouen, au niveau de la ville de Barentin.

>> Cliquez ici pour connaître l'état du trafic en temps réel à Rouen et son agglomération


Les conséquences sur les transports en commun

  • La préfecture de Seine-Maritime recommande d'utiliser les transports en commun pour éviter les blocages routiers.
  • A Rouen, la ligne 33 est déviée dans les deux sens à cause de la fermeture du pont Mathilde et de la place Saint-Paul. Les arrêts République Quais- Pont Corneille et Jacques Anquetil sont pour l'instant supprimés. 
  • Les bacs pour traverser la Seine sont pris d'assaut. On compte plus d'une heure d'attente. Pour faire face à l'affluence les employés vont réduire leurs pauses déjeuner et prolonger leur temps de travail jusqu'à 22h45/23h00.
VIDEO : Regardez l'interview d'automobilistes rouennais qui attendent de traverser la Seine.

>> Cliquez ici pour connaître l'état des transports en commun en temps réel à Rouen et son agglomération.




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus