• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Météo France : trois jours de très forte chaleur en Normandie la semaine prochaine

Le cap des 40° sera, sinon franchi, du moins probablement frôlé voire atteint, cette semaine en Normandie. / © Pixabay
Le cap des 40° sera, sinon franchi, du moins probablement frôlé voire atteint, cette semaine en Normandie. / © Pixabay

A l'inverse du premier épisode caniculaire qui avait quelque peu épargné la Normandie fin juin, notre région n'échappera pas, cette fois, à des températures étouffantes qui, au plus fort de la séquence, se maintiendront durant trois jours.

Par Bruno Rizzi

Une masse d'air chaud se propagera sur la France dès le début de la semaine prochaine, en provenance d'Afrique via la péninsule ibérique. Sa trajectoire, soufflée par un flux de secteur Sud, n'évitera pas la Normandie, qui ne bénéficiera pas cette fois du vent de Nord-Est qui avait joué son rôle de régulateur thermique lors du dernier épisode de chaleur.

Cette semaine se déroulera sous un soleil qui ne souffrira d'aucun partage dans un ciel quasiment parfaitement dégagé sur fond bleu.

LUNDI, les valeurs minimales seront, pour la dernière fois, assez fraîches pour assurer une bonne ventilation de la maison lors de son aération matinale... 12 à 17°. Prévoyez de 22 à 26° sur nos plages dans l'après-midi, 26 à 29° sur une frange littorale élagie, entre le sud-Manche et la baie de Somme, et 30 à 34° dans l'intérieur jusqu'au sud de l'Eure.

Le vent de secteur Nord à Nord-Est limitera l'essor des températures LUNDI, mais, en passant au Sud à Sud-Est dès MARDI, le vent favorisera une montée inexorable : après les 13 à 18° du petit matin, les valeurs s'établiront, pour les maximales, si loin des normales de saison qu'on ne comptera même plus l'écart qui se créera. Seul Cherbourg restera sous le cap des 30° (26° maxi), alors que le littoral seinomarin de comptera "que" 30 à 34°. Mais par ailleurs, c'est une moyenne de 36 à 39° qui est prévue pour les terres, 36° à Caen, Neufchâtel en Bray ou St-Lô, 37° à Rouen, Flers ou Lisieux, 38° à Evreux, Argentan ou Alençon. 

MERCREDI, les températures minimales ne descendront pas sous un ensemble de 17 à 22° à l'aube. Les maximales, en revanche, n'augmenteront pas, voire baisseront parfois légérement, à la faveur d'un vent de diretion variable qui pourra ponctuellement s'orienter au secteur Nord. Dans le détail, les valeurs s'établiront de 25 à 32° dans la Manche dont seul le Sud atteindra ou dépassera les 30°. De même, prévoyez de 26 à 31° pour les littoraux du Calvados ou de Seine-Maritime. A ce stade, la chaleur semble devoir reculer aussi de 1 à 2° dans l'intérieur, en comparaison avec les données de la veille, pour 36 à 37° maxi.

JEUDI, le niveau des thermomètres restera identique, globalement. L'évolution viendra d'une tendance à l'instabilité orageuse qui se manifesterait a priori d'abord sur un tiers Ouest de la Normandie, en préambule de la dégradation beaucoup plus marquée prévue pour VENDREDI, étendue d'ailleurs à l'ensemble du pays. Et cette agitation correspondra à la fin de cette période de forte chaleur, car les températures prévues pour VENDREDI après-midi s'échelonnent de 22 à 28°. 

Pour la période, les indices de confiance de Météo France s'étalonnent à 4 / 5 pour MERCREDI et JEUDI, puis 3 / 5 pour VENDREDI et le week-end des SAMEDI 27 et DIMANCHE 28, deux journées sèches et raisonnablement chaudes, pour une moyenne de 26 à 29° maxi dans les terres.

Il faut également garder à l'esprit que les températures sont toujours a priori indiquées à l'ombre et sous abri. Leur ressenti physique sera évidemment aggravé et l'impression n'en sera que plus inconfortable, d'autant que, dans ce contexte chaud, ensoleillé, et peu venteux, la qualité de l'air sera elle aussi à surveiller grâce aux relevés et prévisions d'Atmonormandie. 

Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus